Accueil » Culture » La Filature : nouveau lieu de vies à Villeurbanne

La Filature : nouveau lieu de vies à Villeurbanne

Publié le 21 mars 2024 02:28

Par Gérald Bouchon

Les travaux ont débuté durant l’été 2023. L’ancienne usine ACI a été déconstruite et réduite en poussière en quelques mois. Les locaux de la direction rue du Pérou sont toutefois conservés. Avant de déterminer leur affectation définitive, ils abriteront pendant 2 ans une quinzaine d’entreprises en devenir…

L’ancienne usine ACI, à Villeurbanne, à peine démolie…un nouveau lieu de vie a ouvert ses portes dans les anciens bureaux d’ACI : « La Filature« . Car au 10 rue du Pérou, il reste les bureaux de l’ancienne entreprise. Un ensemble patrimonial qui a encore fière allure et dans lequel s’installe une quinzaine de structures.

A l’entrée à droite, dans l’ancien poste de sécurité, il suffit de tendre l’oreille pour se faire une idée de l’activité. Ici, le pointage des ouvriers a disparu pour laisser place à des activités musicales autour de matériaux récupérés, comme des tubes PVC…

  • La Filature
  • instruments de musique

C’est l’EAC de Villeurbanne (Education Artistique et Culturelle de Villeurbanne) qui s’est installée ici pour accueillir les enfants. Nous avons rencontré Sylvie Cointet, la directrice. « C’est le seul espace ERP de la Filature. On va donc pouvoir accueillir des classes de la Ville de Villeurbanne pour un travail de construction d’instruments : La Lutherie Sauvage. On avait besoin d’un grand espace dédié à cette activité ».

Ecoutez le podcast

LA FILATURE

Au premier étage, dans les anciens bureaux de la direction, Caroline Le Ster retrouve un espace de travail. Après avoir quitté la Halle des Girondins de Gerland, aujourd’hui démolie, elle a trouvé un nouveau refuge pour son entreprise : La Pousse Verte.

La Filature
Caroline Le Ster

La Filature : « une dynamique collective »

« C’est une jeune entreprise qui a pour objectif de faire découvrir les plantes avec une approche écologique et ludique. Avec des coffrets cadeaux qui allient jardinage et loisirs créatifs, et des ateliers à destination des particuliers et des entreprises. Ce lieu présente plusieurs avantages : un loyer plutôt bas et surtout, c’est s’inscrire dans une dynamique collective » nous explique Caroline.

Ecoutez aussi : ACI : l’ancienne usine où il fera bon vivre

De son bureau, Caroline a une vue imprenable sur le futur quartier et sur les Gratte-Ciel qui paraissent tout proche. Actuellement c’est un terrain vague avec des montagnes de matériaux en phase de dépollution sous des bâches. Mais on imagine dèjà le passage du T6, le grand parc ou encore les futurs programmes immobiliers.

chantier dépollution

A quelques mètres de la Pousse Verte, c’est un réseau d’artistes qui a pris place. Myriam Hamadou nous fait visiter ses bureaux et un vaste espace de réunion. Elle est chargée de communication pour AC//RA (Art Contemporain en Auvergne-Rhône-Alpes).

ACRA Myriam Hamadou
Myriam Hamadou

« On oeuvre à la structuration et à la professionnalisation des lieux d’art contemporain. L’accompagnement des artistes et le conseil aux collectivités font partie de nos missions au travers d’un site internet qui réunit 115 artistes. Ici on est au contact d’autres artistes, comme Atelier Poli ou Marie-Agnès Charpin. Cela donne un regard nouveau sur d’autres associations ».

La Filature

Le Pavillon : une espace partagé pour favoriser toutes les rencontres

Dans la cour d’honneur de l’ancienne usine : une structure en bois a été installée. « Le Pavillon » est une salle partagée, mise à disposition pour les associations et les habitants.

Lucy Vaseux travaille pour Lieux Courbes, en charge d’animer le lieu. « Le Pavillon, c’est une salle partagée mise à disposition des associations et des habitants du quartier. On vise les pratiques amateures culturelles, sportives, artistiques… Une programmation collective qui va permettre des rencontres… »

Les occupants règlent une redevance de 10 euros le m²/mois, toutes charges comprises. pour s’installer à la Filature Cette occupation temporaire va durer jusqu’à fin 2025… Le temps de voir se dessiner le futur quartier avec le passage du tramway T6. Sur quelques 5 ha d’un bout de ville à recréer…

Ecoutez aussi : L’Industrie Magnifique : l’art et l’économie ont rendez-vous à Lyon

Villeurbanne usine ACI
Gérald Bouchon

Gérald Bouchon

Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soutenez Lyon Demain

Lyon Demain est un média local, indépendant et sans publicité édité par l’association Lyon Demain Médias.

Abonnez-vous à nos podcasts

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *