La RATP veut exploiter le réseau TCL à Lyon

RATP TCL marché public
Arnaud Legrand et Philippe Ratto

Le contrat qui lie le Sytral et Keolis pour l’exploitation du réseau TCL s’achève en 2024. Un appel d’offres va permettre de renouveler ce marché.

RATP Dev, filiale de la RATP, prépare sa candidature pour exploiter le réseau TCL, à partir de 2024.

Le SYTRAL regroupe des élus des 59 communes de la Métropole de Lyon et et du département du Rhône. Ces élus décident de la création ou de la modification des lignes de métro, tram, bus, funiculaires.

Le réseau comprend aussi les lignes de cars du département, les transports scolaires ou encore le transport des personnes à mobilité réduite.

L’ensemble de ces services constitue le réseau TCL. Ce réseau est ensuite confié à un exploitant.

Depuis 1993, le SYTRAL délègue l’exploitation du réseau TCL à un seul et même opérateur privé (KEOLIS Lyon) à travers une délégation de service public (DSP).

Lors de la dernière procédure de mise en concurrence, le SYTRAL a, une nouvelle fois, attribué la gestion du réseau TCL à KEOLIS Lyon pour 6 ans (2017-2023). Avec peu de suspense à la clé… Keolis était le seul candidat pour l’exploitation du réseau lyonnais.

Un allotissement pour stimuler la concurrence

Mais pour le prochain appel d’offres, le SYTRAL, devenu Sytral Mobilités avec des compétences élargies, a décidé de scinder le réseau en deux lots : modes lourds (métro, tram, funiculaire)pour l’un, bus trolleys et contrôle des titres pour le second.

Sans oublier, une gestion 100% publique via une société publique locale (SPL) pour la relation usagers (communication et le marketing), la commercialisation et la distribution, l’information voyageurs en situation normale et perturbée, le service après-vente et les réclamations. Mais aussi es parcs-relais voitures et vélos.

L’objectif affiché de cet allotissement est notamment de « permettre les conditions d’une concurrence juste ».

« L’objectif n’est pas de faire des économies mais de faire mieux au juste prix » a indiqué Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et du SYTRAL.

Au moins trois candidats dont la RATP, via sa filiale RATP Dev

Trois mastodontes des transports publics devraient être candidats pour l’attribution des deux marchés. Un même opérateur pour les deux lots est aussi une possibilité.

Le contrat de délégation de service public actuel avec KEOLIS Lyon a été prolongé de 6 mois pour permettre de préparer au mieux les conditions de mise en place de l’allotissement.

Parmi les candidats, la RATP, à travers sa filiale RATP Dev.

Amérique, Europe, Afrique, Moyen-Orient, Asie : RATP Dev est présent dans 14 pays. Le groupe gère des réseaux à Alger, Doha, Séoul, Casablanca ou Valenciennes…

Nous avons rencontré les deux représentants de la RATP, déjà installés à Lyon pour peaufiner leurs offres.

Philippe Ratto est directeur de l’offre sur le lot « bus et trolley ». Arnaud Legrand est, lui, en charge du lot « métro, tramway et funiculaire ».

Comment voient-ils l’évolution du réseau TCL ? quelles sont leurs priorités ? comment voient-ils la mobilité de demain ? Comment améliorer la fiabilité du réseau ? Quelle politique de recrutement ?

Ecoutez l’interview

Pour en savoir plus : RATP Dev

Ecoutez aussi : Agence des Mobilités : s’initier au changement

RATP TCL marché public
Arnaud Legrand et Philippe Ratto
A propos Gérald Bouchon 2945 Articles
Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*