L’Opéra de Lyon s’engage pour la transition

opéra de Lyon transition

En mars 2022, l’Opéra de Lyon a mené un nouveau bilan carbone et défini sa trajectoire environnementale pour les prochaines années. Il se donne ainsi pour objectif de réduire de 30% ses émissions de CO2 à l’horizon 2030, dans le respect des accords de Paris.

L’Opéra de Lyon a identifié quatre axes prioritaires pour déployer un plan d’actions pour la transition : mobilité des spectateurs , écoconception des décors et économie circulaire, performance énergétique et achats responsables.

Sujet majeur des structures culturelles, la mobilité

L’Opéra de Lyon avait œuvré à la mise en place d’une plateforme de co-voiturage il y a dix ans.

L’institution souhaite aujourd’hui mieux comprendre les modalités de déplacements des spectateurs. Une étude spécifique est en cours sur le sujet.

L’Opéra de Lyon en transition grâce à l’économie circulaire

En 2019, l’Opéra de Lyon a développé un outil d’évaluation et d’aide à la décision (EDEOS). Il permet de comparer l’impact environnemental d’un décor selon les scénarii de construction et les matériaux choisis.

L’Opéra de Lyon engage également dans sa démarche son écosystème. Depuis 2014 tous les contrats de création contiennent des clauses environnementales.

Mais l’Opéra entend aussi contribuer à la création de dynamiques collectives. Le projet OSCaR a permis de dresser un état des lieux en termes d’éco-conception des spectacles. Il s’agit aussi de poser des pistes d’évolutions possibles.

Par ailleurs, l’Opéra de Lyon participe aux travaux pilotés par la Métropole de Lyon sur le projet de recyclerie culturelle. Il est aussi membre d’un groupe de travail sur la transition environnementale et notamment sur l’écoconception, constitué de plusieurs structures. L’Opéra de Paris, le Festival d’Aix-en-Provence, le Théâtre du Châtelet et le Théâtre Royal de la Monnaie de Bruxelles en font partie.

Performance énergétique

L’Opéra de Lyon agit pour l’environnement également dans son fonctionnement quotidien grâce à la mise en œuvre d’un contrat de performance énergétique. Objectif : être en conformité avec le décret tertiaire, avec une diminution de 40% de la consommation d’électricité par rapport à 2010.

Achats responsables

L’Opéra de Lyon souhaite aussi faire évoluer sa politique d’achat dans le respect de la politique de service public écoresponsable. Des clauses sont intégrées aux différents marchés publics précisant les contraintes environnementales attendues.

« La transition environnementale est aujourd’hui un axe important de notre projet d’établissement » conclut l’institution dans un communiqué.

Le site de l’institution

Ecoutez aussi : Bull Machin : une première mondiale à Villeurbanne

opéra de Lyon transition
A propos Gérald Bouchon 2845 Articles
Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*