Accueil » Patrimoine » Le mystérieux Maître Philippe (par Jean-Luc Chavent)

Le mystérieux Maître Philippe (par Jean-Luc Chavent)

Publié le 31 octobre 2021 18:45

Par Gérald Bouchon

Au cimetière de Loyasse, à Fourvière, une tombe ne manque jamais de fleurs… Celle de Nizier Anthelme Philippe.

Maître Philippe est pourtant décédé en 1905. Mais on vient toujours de la planète entière solliciter les faveurs posthumes de celui que les Lyonnais ont toujours appelé le mage de Lyon.

Maître Philippe ouvre son premier cabinet, dans le quartier des Brotteaux en 1872.

Rapidement, son statut de guérisseur lui attire de nombreuses visites mais aussi les foudres de ses pairs. Il sera condamné à plusieurs reprises.

Mais plus il est décrié, plus son aura grandit… même au-delà des frontières. Maître Philippe devient le conseiller spécial du Tsar Nicolas II, puis médecin général en chef de l’hôpital militaire de Moscou.

Nizier Anthelme Philippe doit faire face à de nombreuses pressions et attaques par voie de presse. Il perd la confiance de la famille Romanov.

Le 2 août 1905, il meurt, à l’âge de 56 ans, dans sa propriété de l’Arbresle.

Les livres de Nizier Anthelme Philippe se vendent encore aujourd’hui aux quatre coins de la planète, ce qui explique le succès de sa tombe à Loyasse.

Ecoutez

Pour en savoir plus, c’est ici

Ecoutez aussi : Le mystère des Arêtes de Poisson à Lyon

En vidéo REPORTAGE FRANCE 3 2017 sur la tombe de Maître Philippe

Jean-Luc Chavent
Jean-Luc Chavent – Lyon Demain
Gérald Bouchon

Gérald Bouchon

Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soutenez Lyon Demain

Lyon Demain est un média local, indépendant et sans publicité édité par l’association Lyon Demain Médias.

Appel du large

Appel du large

L’appel du large c’est un peu comme un RDV galant c’est plein de promesses. On se prépare avec soin pour être à la hauteur !

Abonnez-vous à nos podcasts

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *