Accueil » Environnement » Festival Entre Rhône et Saône : les vedettes sont nos cours d’eau

Festival Entre Rhône et Saône : les vedettes sont nos cours d’eau

Publié le 26 juin 2022 17:54

Par Gérald Bouchon

Les 1er, 2 et 3… juillet ! Le Festival entre Rhône et Saône marquera le début de l’été 2022 avec une première édition festive, familiale et participative.

Parrainé pour cette première année par Yann Arthus-Bertrand, le festival Entre Rhône et Saône propose plus d’une centaine d’activités, soit 220 rendez-vous sur 3 jours, imaginées et créées par les associations, les entreprises et institutions culturelles du territoire, mais aussi les habitants eux-mêmes.

Objectif : découvrir, célébrer et protéger nos cours d’eau.

Durant 3 jours et 2 soirées, le Festival entre Rhône et Saône investit la ville et propose de redécouvrir Rhône et Saône à travers de multiples formes : en marchant, en jouant, en pagayant, en nageant, mais aussi en dansant, en plongeant, en observant…

C’est à travers plus d’une centaine d’activités et d’animations sportives, culturelles, écologiques, festives,
familiales, participatives que les Lyonnaises et les Lyonnais pourront découvrir, célébrer et protéger leur
fleuve et leur rivière.

Le Rhône et la Saône : toute une histoire !

Il sera d’abord question d’un retour aux sources, celles d’une ville née de la confluence, qui a appris à dompter ses voies d’eau et à les franchir, pour ensuite s’en éloigner, et depuis quelques décennies, vouloir s’y reconnecter.

Cette histoire sera notamment retracée lors des balades du musée Gadagne ou des Ateliers la Mouche, la
visite des anciennes usines des eaux de Saint-Clair ou l’exposition des Archives de Lyon.

Réinventée par l’artiste et architecte Jacques Rival, la légende de la Mâchecroute fera son apparition sur les eaux du Rhône, dès le samedi en fin d’après-midi.

Machecroute

Alors que les Lyonnaises et les Lyonnais exhibaient autrefois son effigie lors d’un carnaval, comme pour conjurer leur peur, la Mâchecroute renaîtra de manière éphémère sous de nouveaux traits, celle d’une créature espiègle et truculente, invitant au rassemblement et à la joie.

Mi-humaine, mi-animale, elle prendra la forme d’une structure monumentale réalisée en matériaux recyclables et sera rétroéclairée à la tombée de la nuit.

L’eau : un bien commun à protéger

Le Festival mettra aussi à l’honneur la ressource en eau, ce bien commun à protéger, à Lyon comme ailleurs. Jeux de piste, spectacles et animations ludiques sensibiliseront petits et grands à l’enjeu de préserver cet élément.

Côté faune et flore, France Nature Environnement, Arthropologia, des Espèces Parmi’Lyon et la Ligue
pour la Protection des Oiseaux invitent à découvrir libellules, papillons, marin-pêcheur, oiseaux et araignées d’eau lors de balades pédestres ou à bicyclette, pour ouvrir les yeux sur une biodiversité insoupçonnée.

Les fonds aquatiques seront également mis à l’honneur, avec Odysseus 3.1, qui ouvre les portes d’Ek-eau, premier bateau à énergie positive de Lyon.

Festival Entre Rhône et Saône : spectacles, musique et guiguettes

Le Festival se prolongera en soirée, avec le spectacle DéRIVES de la compagnie Ilotopie, proposé le vendredi et le samedi à la tombée de la nuit, invitant petits et grands à un spectacle féérique sur les eaux de la Saône.

Du côté des Berges de la Guillotière et de l’Île Barbe, les guinguettes accueilleront musiciens et danseurs,
dans une ambiance festive et conviviale.

Plusieurs rendez-vous culturels sont proposés, avec les confluences musicales, les concerts de Tarentule et les chants marins des Groix-Roussiens.

L’hôtel de Ville se mettra au diapason du festival avec un concert spécial de Charles Dairay, carillonneur.

Des activités sportives foisonnantes

Quant au sport, il aura la part belle, notamment du côté de la Darse-Confluence, du centre nautique Tony-Bertrand ou des quais de Saône : aviron, kayak, baptême de plongée, voile, mais aussi joutes, dragon-boat et natation seront à pratiquer ou à observer.

Le festival réserve également de nombreuses expositions et conférences, ouvrant les échanges et le débat sur la protection de l’environnement.

Retrouvez toute la programmation ici
Ecoutez aussi : Entre Rhône et Saône : Yann Arthus-Bertrand est le parrain

Festival Entre Rhône et Saône
Gérald Bouchon

Gérald Bouchon

Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soutenez Lyon Demain

Lyon Demain est un média local, indépendant et sans publicité édité par l’association Lyon Demain Médias.

Musée Mérieux : les progrès de la biologie depuis l’Antiquité

Musée Mérieux : les progrès de la biologie depuis l’Antiquité

En travaux depuis plus d’un an, le Musée des sciences biologiques docteur Mérieux a rouvert ses portes. Avec un tout nouveau parcours muséal. Il retrace l’évolution des sciences biologiques, de l’Antiquité à nos jours, tout en mettant à disposition du matériel...

Sauvages

Sauvages

Retrouver le goût de la nature le temps d’une promenade en forêt. Invoquer la part de sauvages en éprouvant nos sens telle est l’expérience que le musée des Confluences vous propose avec l’exposition consacrée au photographe cinéaste Vincent Munier.

Abonnez vous !

Tous les podcasts de Lyon Demain sont disponibles sur Soundcloud. Suivez-vous !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest