Terreaux : quand Herriot, Pradel, Collomb, Noir, Barre…jouent ensemble !

Carillon de Lyon

Inauguré le 11 novembre 1919, le Grand Carillon de l’Hôtel de Ville de Lyon fête cette année ses 100 ans.

L’occasion pour les Lyonnais de découvrir cet instrument hors du
commun, emblème du patrimoine lyonnais.

Ce week-end correspond au « centenaire du Grand Carillon » et l’événement est dignement fêté avec un concert ce samedi 29 juin en soirée…Au programme : une composition originale spécialement créée pour le centenaire de cet extraordinaire instrument, ainsi qu’un enchainement de morceaux avec des pièces jouées en duo, en trio et plus, par des carillonneurs prestigieux invités, tels que Jo Haazen, carillonneur d’Anvers, de Mâlines et de SaintPétersbourg et Trevor Workman, carillonneur de Bourneville-Birmingham.

Un échange avec le public ainsi que la présentation d’un court-métrage autour du répertoire, de la technique et de l’histoire du Grand Carillon de l’Hôtel de Ville.

Dialogue sur le Grand Carillon, c’est dimanche 30 juin à 17 heures. Des élèves de la classe d’Orgue du Conservatoire de Lyon fêtent le Grand Carillon avec un concert de restitution de leur Master Class de carillon dirigée par Charles Dairay, maître carillonneur, carillonneur officiel de la Ville de Lyon.

Ils proposent de découvrir leur travail, à travers des pièces classiques de l’art campanaire (écriture musicale dédiée aux cloches), des reprises pour carillon de musique d’orgue et des airs populaires en duo avec Charles Dairay.

Retour sur l’histoire de cet instrument si particulier…Lors de la construction de l’Hôtel de Ville au 17ème siècle, le beffroi accueille 4 cloches, installées en 1675.

En 1914, lors d’une visite en Belgique, le maire Édouard Herriot découvre le beffroi de Bruges et son carillon. Séduit, il décide de construire un véritable
carillon municipal de 28 cloches.

La Grande Guerre ralentit les travaux. Le Grand Carillon est finalement inauguré le 11 novembre 1919. Il bénéficie d’une importante restauration en 1987 afin de pouvoir fonctionner pour les festivités du Bicentenaire de la Révolution en 1989.

Agrandi à 64 cloches, il devient alors le plus grand carillon de France.

En 1996, à l’occasion de la tenue à Lyon du G7, 8 cloches Burdin ont été de nouveau remplacées par des créations neuves du fondeur savoyard Paccard, elles comportent sur leurs flancs les noms de plusieurs maires de Lyon et l’une d’entre elles détaille les pays représentés lors de cette réunion internationale.

Enfin en 2000, la cloche du millénaire est venue compléter ce très grand carillon. Il compte ainsi 65 cloches, ce qui en fait le 2ème carillon français derrière celui de Chambéry (70 cloches depuis 1993) et le 9ème au
niveau mondial.

Le carillon de l’Hôtel de Ville de Lyon pèse près de 20 tonnes d’airain (alliage de bronze). La plus petite cloche pèse 6 kg et la plus grosse dépasse les 4 tonnes pour 1,83 m de diamètre…

Be the first to comment on "Terreaux : quand Herriot, Pradel, Collomb, Noir, Barre…jouent ensemble !"

Laisser un commentaire