Accueil » Culture » S’échapper

S’échapper

Publié le 9 mars 2023 16:30

Par Gaële Beaussier

Honneur aux dames en cette Journée internationale des femmes et dans cette émission « S’échapper ». La célébration du 8 mars remonte à 1910, initiée lors de la « seconde internationale des femmes socialistes » à Copenhague. Pour en savoir plus sur cette histoire le Figaro nous raconte.

Donc plus que jamais nécessaire au regard de l’actualité démographique et politique mondiale, cette date nous rappelle que toutes les femmes ne disposent pas de droits fondamentaux.

Notre première invitée est Martine Duquesne auteure qui vient de sortir son second roman « S’échapper » aux éditions Favre. Gaëlle nous parlera de l’actualité du Mac Lyon avec la thématique du corps dans leur collection et « Interfears » de Jesper Just. Guillaume fermera la marche avec la 17eme édition du festival « Les chants de mars » du 15 au 25 mars avec son invité Cyrious. Et bien entendu nos Gédéons… nos coups de cœur du moment !

Cap à l’Ouest

Martine Duquesne est Max, un enseignant déboussolé qui part dans l’Ouest américain. Il va tenter de retrouver le goût des autres après le décès de sa compagne. C’est le second Roman de cette auteure « S’échapper » est écrit à la 1ere personne, l’auteur se glisse avec une grande aisance dans la peau de cet homme fragile et rebelle. Le roman utilise une forme narrative originale mixant lettres adressées au personnage et voix intérieur terriblement lucide sur sa condition. Dans la seconde partie le récit nous fait voyager dans l’Ouest américain, un bon prétexte pour transmettre la passion des grands espaces. Nous avons aimé se roman et plus particulièrement le personnage de Maxime. Le narrateur est un antihéros qui fait preuve de beaucoup d’autodérision ; un personnage masculin à qui les hommes peuvent facilement s’identifier et qui fera sourire les femmes.

Interfears

Gaële évoque la riche actualité du Mac Lyon qui profite du printemps pour faire peau neuve ! La thématique du corps dans leur collection sera explorer tout au long de cette année. C’est « Interfears » de Jesper Just qui est l’objet de toutes les attentions, cette semaine . Jesper Just crée des œuvres qui prennent la forme de grandes installations vidéo. Ses œuvres, de qualité cinématographique, divergent du 7e art par leur rythme et la façon dont l’artiste s’écarte de la narration pour aller vers l’expérience totale. A découvrir jusqu’au 9 juillet.

Chanter encore

La 17eme édition des Chants de mars du 15 au 25 mars occupera une place de choix dans l’agenda de Guillaume . Il évoque ses immanquables avec Cyrious son invité. L’artiste sera en concert le 25 mars au Transbordeur en première partie de Doums et OSO .

Gédéons à gogo !

Pour son Gédéon Gaëlle est venue avec une bande dessinée. En 1927, c’est un procès ubuesque qui se tient à New York. Les Avocats, témoins, experts et artistes débattent pour savoir si le travail de Constantin Brancusi doit être considéré comme de l’art. L’auteur Arnaud Nebbache met la poésie de ses traits et la qualité de ses couleurs au service de cette histoire fascinante qui dit tant de notre rapport à l’art moderne.

Et Guillaume rend hommage au combat des femmes iraniennes en évoquant l’initiative du pôle musée de Lyon. Le mouvement « Femmes vie liberté » édite une série d’affiches pour soutenir le combat des femmes iraniennes. Elles sont à découvrir, cette fin de semaine, dans de nombreux lieux culturels de notre ville et à Paris.

Par conséquent, cette semaine ce sera 3 RDV que je vous propose dans cette émission « S’échapper ». Les femmes invisibilisées de l’histoire est le thème de l’exposition du fort de Vaise jusqu’au 2 avril. L’artiste Marie Morel met en lumière des portraits de femmes. Des femmes ayant joué un grand rôle dans les domaines de la science, l’art, la littérature, la philosophie, la musique, les mathématiques… au cours des siècles passés. Mais toutes restées dans l’ombre, parce que nées femmes.

Le dessinateur de BD Thomas Legrain vient samedi 11 mars dédicacer LATAH son dernier album à la librairie la BD grande rue de la Croix Rousse. L’histoire se passe dans le sud Vietnam en 1965. Une pure merveille qui évoque les films Full métal jacket, Apocalyse now ou L’echelle de jacob. La jungle est sublime, étrange et dangereuse. L’escouade de JI va vivre une aventure extrême au cœur des ténèbres et de la culpabilité. Un grand spectacle en Bande dessinée !

Road Concert pour le chanteur Cali

Le chanteur Cali vous propose un « road concert » le mardi 14 mars dans la salle Le Manège. Une programmation du Théâtre François Ponsard de Vienne. Le lendemain, le mercredi 15 mars, il sera à la librairie Passerelles (toujours à Vienne) pour la signature de son roman « Voilà les anges » sortie en 2021.

Bonne écoute à la semaine prochaine !

Ecoutez ici !
« Lâche pas » Cali

Ecoutez aussi : Danser encore et toujours…

S'échapper
Gaële Beaussier

Gaële Beaussier

Depuis 20 ans, rien d'impossible... Télé, Radio, presse écrite ! Des envies...plein la tête ! Et une énergie débordante... J'écris pour différents publics : Du visiteur de musée avec un Audio guide, à l'amateur d'art devant sa télé, en passant par les accrocs de la radio... sans oublier la pub... Depuis 2002 je réalise des événements et des programmes de formation dans le domaine de l'art, de la communication et de la culture d'entreprise. Je poursuis également ma carrière d'enseignante en histoire de l'art pour ne pas perdre le goût du défi au quotidien...Captiver des étudiants, pas toujours très curieux !

Soutenez Lyon Demain

Lyon Demain est un média local, indépendant et sans publicité édité par l’association Lyon Demain Médias.

Science fiction poétique

Science fiction poétique

De science fiction il sera question cette semaine. De poésie toujours et encore et pourquoi pas de « science fiction poétique » avec le groupe MAJORA qui convoque de belles images revigorantes au micro de Guillaume.

Abonnez-vous à nos podcasts

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *