Accueil » Economie » Occupation temporaire : Etape 22D recherche 80 entreprises

Occupation temporaire : Etape 22D recherche 80 entreprises

Publié le 2 mai 2024 01:38

Par Gérald Bouchon

Plateau Urbain est une société coopérative d’intérêt collectif, qui développe des tiers-lieux solidaires. Et à Villeurbanne : Etape 22D va faire figure de référence en la matière…

Se prépare sur une friche industrielle, une occupation temporaire de plus de 3 ans. Les halles industrielles et bureaux anciennement occupés par l’usine Bobst vont accueillir, dès cet été, quelques 70 à 80 entreprises ou associations. A deux pas du Grand Plateau : un autre tiers-lieu dédié aux acteurs du vélo.

Nous avons visité ce lieu, en avant-première, alors qu’un appel à candidatures a été lancé pour trouver les futurs occupants de l’Etape 22D. Pour nous servir de guide : Emmanuel Latour, responsable développement pour la coopérative Plateau Urbain

Ecoutez le podcast…

Etape 22D
Emmanuel Latour
Emmanuel Latour

« Plateau Urbain va gérer pour la Métropole de Lyon, 15 000 m2 de halles industrielles et de bureaux. Les halles sont de plein pied et elles vont pourvoir accueillir des entreprises de l’économie circulaire. La partie bureaux permettra d’accueillir des associations, des artistes, des artisans« .

Etape 22D : une usine toute équipée à partager

Bobst fabriquait des machines à empaqueter. Les halles sont en très bon état, avec des grands espaces et des ponts roulants. « Ces matériels de levage sont en parfait état de fonctionnement. Les futurs occupants vont pouvoir s’en servir pour charger des marchandises » fait remarquer Emmanuel Latour.

  • occupation temporaire
  • occupation temporaire
  • occupation temporaire
  • occupation temporaire
  • usine Bobst Villeurbanne
  • halles Etape 22D
  • halle de stockage
  • anciennes usines
  • occupation temporaire

Etape 22D est un site d’occupation temporaire. « Les entreprises qui vont s’installer sont en cours de construction. Ces locaux vont permettre des tester leur modèle pendant un, deux, trois ans… Elles pourront ensuite pérenniser leur activité ailleurs. On s’adresse à des structures jeunes qui n’ont pas encore stabiliser leur activité ».

Parmi les règles fixées pour choisir entre les différents candidats, priorité aux entreprises qui veulent participer à un projet collectif. A celles qui ne peuvent accéder au marché immobilier classique ou à celles qui n’ont pas de locaux. Au final, l’exercice devra être aussi compatible avec la configuration des lieux.

  • occupation temporaire
  • occupation temporaire
  • occupation temporaire
  • bureaux etape 22D
  • bureaux Plateau Urbain

Plateau Urbain entend bien créer un véritable écosystème autour des entreprises. « On veut faire en sorte que les entreprises collaborent ensemble. II y aura des espaces communs, des lieux de détente. Des espaces pourront servir pour des formations. Des temps de rencontres, des portes ouvertes… seront organisés par Plateau Urbain pour faire découvrir au public extérieur ce qu’il se passe à l’intérieur des murs… »

Une expérience collective pour créer du lien

A l’issue de l’occupation temporaire, les entreprises accueillies seront accompagnées pour trouver de nouveaux locaux sur la métropole. « 3 ou 4 ans, c’est déjà une belle durée pour tester son activité » fait remarquer Emmanuel Latour. « Les entreprises peuvent ensuite repartir en mode collectif pour s’installer dans des espaces plus vastes. Il est plus facile de trouver des locaux de 150 m2 à partager, plutôt que 15 m2 ».

Certains espaces de l’Etape 22D sont déjà fléchés. Les Restos du Coeur du Rhône vont s’installer dans l’ancienne usine Bobst où ils vont pouvoir utiliser les anciennes halles de stockage.

  • Villeurbanne
  • stockage
  • occupation temporaire

Les prix sont inférieurs au marché. De 4 €/m2/mois pour les halles, à 12.5 €/m2/mois pour les bureaux. Des prix toutes charges comprises (internet, chauffage, eau…). Un mini loyer qui permet d’avoir accès à ses locaux, mais aussi aux salles communes, aux espaces de formations… « Ces prix correspondent à une contribution aux charges du bâtiment. Ce qui nous permet de couvrir les charges liées à l’exploitation du bâtiment et de payer l’animation. Ce ne sont pas des loyers versés à l’opérateur ».

Pour postuler, rendez-vous sur le site de Plateau Urbain… Vous avez jusqu’au 13 mai

Ecoutez aussi : Les Grandes Locos sur les rails pour les festivals lyonnais

occupation temporaire
Gérald Bouchon

Gérald Bouchon

Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soutenez Lyon Demain

Lyon Demain est un média local, indépendant et sans publicité édité par l’association Lyon Demain Médias.

Abonnez-vous à nos podcasts

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *