Accueil » Culture » Les Grandes Locos sur les rails pour les festivals lyonnais

Les Grandes Locos sur les rails pour les festivals lyonnais

Publié le 16 avril 2024 04:45

Par Gérald Bouchon

Connaissez-vous les Grandes Locos ? Après le changement d’affectation des usines Fagor en 2023, la Métropole de Lyon s’était mise à la recherche d’un nouveau lieu culturel. Et c’est à La Mulatière, sur l’ancien technicentre SNCF que le choix final s’est porté.

Le projet a été construit en étroite collaboration avec la SNCF et les acteurs culturels qui vont le faire vivre. Tout naturellement, il fallait trouver un nom qui fasse résonance au passé industriel du site tout en faisant écho à ses usages futurs. En particulier, l’arrivée des plus grands festivals lyonnais

 » Les Grandes Locos  » a fait rapidement consensus. Dès 1846, la « Compagnie des hauts fourneaux, forges et ateliers d’Oullins » avait vocation à construire les premières locomotives de France.

Mais le nom  » Les Grandes Locos  » célèbre aussi l’immensité de ce site et de ses halles. C’est la première fois, sur la Métropole de Lyon, qu’un lieu si majestueux est dédié à l’accueil d’évènements culturels.

Un patrimoine qui résume toutes les grandes époques industrielles

Pour Cédric van Styvendael, vice-président de la Métropole de Lyon en charge de la Culture : « Ce qui est intéressant, c’est qu’on a ici toutes les époques industrielles. Toutes les technologies de construction : une halle de type Eiffel, une halle tout béton… »

Ecoutez le podcast

Les Grandes Locos

Les anciennes usines Fagor Brandt situées à Gerland accueillaient depuis 2017 de nombreuses manifestations culturelles dont les festivals lyonnais : Nuits Sonores, la Biennale d’art contemporain et de la danse ou le Lyon Street Food Festival. 2023 a marqué la dernière année d’exploitation évènementielle de Fagor, après sept années de productions culturelles et artistiques.

Le site Fagor-Brandt doit accueillir désormais… des tramways, dans le cadre du développement du réseau TCL..

Pour préserver les événements culturels, la Métropole de Lyon a travaillé conjointement avec les acteurs culturels. Traverser le Rhône et rallier le Technicentre SNCF.est apparu comme une évidence.

Les Grandes Locos, la nouvelle place forte de la culture lyonnaise

Les premiers à tester Les Grandes Locos seront les artistes de Nuits Sonores, u 7 au 12 mai prochain. Nous avons rencontré Julien de Lauzun ( directeur adjoint de Nuits Sonores ).  » Pour nous, le projet n’est jamais le même. Et c’est ce qui est intéressant et c’est ce que recherche notre public. Du renouveau, de la nouveauté Du défrichage ! On est très heureux qu’un nouveau site arrive. Très impatient de voir la réaction du public On essuie les plâtres mais ça fait partie du challenge « .

  • festivals lyonnais
  • Oullins
  • architecture Eiffel
  • festivals lyonnais
  • festivals lyonnais
  • intérieur Les Grandes Locos
  • Les Grandes Locos

Ce sera ensuite au tour du Lyon Street Food Festival, à partir du 13 juin prochain. « Venir ici nous permet de nous développer, on aura un petit peu plus de place qu’avant. Être présent ici sous une architecture Eiffel c’est magnifique » souligne Emeric Richard, co-fondateur du festival.

La Métropole de Lyon a entamé des travaux de rénovations sur les halles 8 et 9. Il était nécessaire de sécuriser les lieux comme l’explique Cédric Van Styvendael, vice-président de la Métropole de Lyon en charge de la culture :  » Pour pouvoir accueillir du public, il fallait faire des travaux. Il n’y a actuellement plus de toit sur les halles tout simplement parce qu’il y avait de l’amiante et on ne peut pas réaliser des événements avec des produits aussi dangereux « .

Ecoutez aussi : Les Lyonnais redécouvrent la Galerie des Terreaux

festivals lyonnais
Les Grandes Locos

Gérald Bouchon

Gérald Bouchon

Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soutenez Lyon Demain

Lyon Demain est un média local, indépendant et sans publicité édité par l’association Lyon Demain Médias.

ESS : point de bascule de l’économie ?

ESS : point de bascule de l’économie ?

Les 2èmes journées métropolitaines de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) se sont tenues aux Subsistances ce mardi 14 mai. Plus de 300 participants étaient au rendez-vous.

Abonnez-vous à nos podcasts

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *