“Les nouveaux exécutifs ne doivent pas mettre 2 ans pour décider” Michel Réguillon PETAVIT

Michel Réguillon rachète Petavit et met en garde les nouveaux executifs
Michel Réguillon entouré par ces associés

Un actionnariat participatif pour Petavit… cette entreprise rilliarde créée il y a 150 ans est aujourd’hui un fleuron du secteur des travaux publics.

Elle emploie 110 personnes et son nouveau PDG n’est autre que Michel Réguillon (chef d’entreprises reconnu, à la tête du groupe éponyme dans le nord-Isère).

Il s’est associé avec plusieurs cadres de Petavit pour le rachat du capital à Bruno Moine, lequel avait rendu à l’entreprise son indépendance après avoir passé 10 années au sein du groupe Spie Batignolles.

Petavit réalise 75 % de son chiffre d’affaires (18M€) dans la pose de canalisations. C’est une société réputée dans le secteur des Travaux Publics.

Mais le nouveau patron entend apporter sa touche personnelle
Il souhaite accélérer dans les énergies vertes.

L’entreprise va aussi s’équiper de matériels zéro émission, pour faire face au durcissement des règles de la zone à faible émission ZFE en 2021.

Une stratégie qui va aussi dans le sens des futurs appels d’offres que la Métropole écologiste de Lyon s’apprête à lancer.

Michel Réguillon, qui est également responsable de la branche professionnelle des Canalisateurs de la fédération AURA des TP, s’inquiète toutefois du retard pris depuis les dernières élections…

Ecoutez l’interview complète de Michel Réguillon président de Petavit…

Ecoutez

Pour en savoir plus sur Petavit, c’est ici

Ecoutez aussi : Sécurité : des villes du sud de Lyon veulent agir…

Michel Réguillon rachète Petavit et met en garde les nouveaux executifs
Michel Réguillon entouré par ces associés
A propos Gérald Bouchon 1738 Articles
Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*