Les femmes isolées avec de jeunes enfants désormais accueillies à Caluire

L’État, la Métropole de Lyon et la Ville de Caluire et Cuire ouvrent un site d’accueil et de mise à l’abri pour des femmes isolées avec de jeunes enfants, dans l’ancien collège André Lassagne.

Dans le cadre du renfort hivernal et en réponse à une situation d’urgence, les trois partenaires décident de mobiliser les anciens locaux du collège André Lassagne, qui jouxte le nouvel établissement qui a ouvert ses portes en septembre.

Ce site sera dédié à l’accueil de 50 femmes isolées avec jeunes enfants, dans une situation de précarité extrême.

L’État prendra en charge l’hébergement tandis que la Métropole accompagnera ces femmes et leurs nourrissons en mettant à leur service ses compétences en matière de prévention et de protection de l’enfance.

Pour la première fois, l’État et la Métropole mutualisent leurs moyens dans le contexte du renfort hivernal.

À la différence des structures du renfort hivernal « classique », ce projet conjoint permettra d’accompagner ces femmes en difficulté dans l’exercice de leur parentalité. L’enjeu principal est d’accompagner ces femmes hébergées vers des dispositifs d’insertion avant leur sortie du renfort hivernal

Ce dispositif permettra également de participer à la désaturation de l’hébergement d’urgence et indirectement l’accueil d’autres familles, en situation de grande précarité, pour certaines hébergées dans des écoles du Grand Lyon.

La Métropole de Lyon a par ailleurs répondu à un appel à projets lancé dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfant par Adrien Taquet, Secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, pour créer des centres parentaux, dispositif innovant mêlant également hébergement, réinsertion et accompagnement à la parentalité, qui permettront d’offrir par la suite des solutions plus durables.

Pour rappel, ce sont 200 femmes qui, chaque année, sortent de maternité dans la Métropole de Lyon, sans solution immédiate d’hébergement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*