LE CHEF RAONI PASSE DEUX JOURS DANS LA CAPITALE DES GAULES

Raoni

Le cacique Raoni, chef le plus emblématique d’Amazonie, mène avec l’Association Forêt Vierge, une nouvelle campagne du 13 au 31 mai.

Il est accompagné de 3 jeunes chefs, dont une femme, représentants de la Grande Réserve du Xingu. Ils luttent ensemble pour préserver ce territoire menacé de toute parts : agrobusiness, invasions illégales, gigantesques incendies dus à la déforestation et l’assèchement des sols.

Lundi soir, le chef Raoni recevra la médaille de la Ville de Lyon et sera reçu par Gérard Collomb à l’Hôtel de Ville.

Pendant 3 semaines, ils sillonnent l’Europe pour alerter l’opinion publique, rencontrer les responsables politiques : Emmanuel Macron et François de Rugy pour la France, le Pape, des célébrités engagées pour l’environnement et enfin les jeunes lors de marches pour le climat.

L’objectif est de récolter 1 million d’€ pour sécuriser le périmètre de la réserve, soutenir et protéger les communautés qui y vivent.

Le poumon vert de la planète est plus que jamais en danger. La forêt amazonienne s’étend sur environ 6 millions de km2 et 9 pays (dont 60% au Brésil).

Elle l’une des principales sources d’oxygène de la planète car elle absorbe 2,2 milliards de tonnes de carbone chaque année. En dix ans, elle s’est rétrécie de 500.000 km² (soit environ la surface de la France) et la déforestation a atteint son plus haut niveau en 2018.

Selon la communauté des chercheurs, il est probable que si aucune mesure n’est prise, la forêt amazonienne disparaitra totalement d’ici trente ans avec des conséquences dramatiques pour toute la planète.

La Grande Réserve du Xingu, c’est le combat de toute une vie pour le chef Raoni…Depuis quatre décennies, le cacique lutte au quotidien pour sauver la forêt amazonienne qui l’a vu naître.

Grâce au film « Raoni » réalisé par Jean-Pierre Dutilleux, sélectionné à Cannes en 1977 et aux Oscars en 1978, son combat a pris une dimension planétaire.

C’est ensuite grâce au succès de la tournée mondiale de 1989, orchestrée par l’Association Forêt Vierge que la Grande Réserve du Xingu a été créée et officialisée par un décret présidentiel brésilien en 1993.

Cette réserve extraordinaire de biodiversité, d’une surface de 180.000 km² qui inclut le Parc National du Xingu, équivaut en surface, au tiers de la France ou six fois la taille de la Belgique, elle abrite des dizaines de villages Indiens.

L’association Forêt vierge mène aujourd’hui sa 6ème campagne avec le chef Raoni car cette grande Réserve du Xingu est devenue une « île verte » objet de toutes les convoitises, au milieu d’un paysage dévasté par les entreprises minières, les barrages et l’agro business.

La disparition de cet écosystème protégé déséquilibrerait hydrographie et climat de l’Est de l’Amazonie, provoquant sècheresses et désertifications.

L’objectif principal est de lever 1 million d’Euros pour réhabiliter le périmètre de la réserve d’environ 1700 km et remettre en place environ 1500 panneaux et bornes indiquant clairement les limites de la Réserve et de les surveiller grâce aux images satellites et postes de contrôles, équipés de drones.

Il faut également mettre en place des coupe-feux, essentiels pour empêcher la propagation des incendies de plus en plus fréquents, suite au dérèglement du régime des pluies, lui-même conséquence de la déforestation.

Un devis exact de ces travaux sera établi en accord avec les indiens auprès d’entreprises locales. Le dimensionnement de ces travaux sera en proportion des fonds récoltés. L’utilisation des fonds récoltés durant cette campagne seront contrôlés par un cabinet d’expertise comptable indépendant.

Pour participer et faire un don, rendez-vous sur le site http://www.foretvierge.org ou sur la cagnotte Leetchi : https://www.leetchi.com/c/raoni

Cette tournée coïncide également avec la parution du livre « Raoni, Mon Dernier Voyage », écrit par le chef Raoni et Jean-Pierre Dutilleux aux Editions Arthaud.

A l’occasion de la venue à Lyon du cacique RAONI, la Métropole de Lyon et son président David Kimelfeld, ont aussi souhaité recevoir le chef de la communauté Kayapo d’Amazonie pour permettre une rencontre entre le cacique et  14 jeunes du collège Clément Marot (Lyon 4e).

Objectif: ouvrir un espace de dialogue inédit autour de la biodiversité et du climat, entre ce chef d‘une communauté amérindienne particulièrement mobilisé pour la défense de la forêt amazonienne, des jeunes collégiens « éco-délégués » de leur établissement et à ce titre, particulièrement sensibilisés aux questions environnementales, et les élus de la Métropole de Lyon. La rencontre est prévue mardi matin au Musée des Confluences, où le chef Raoni est invité à découvrir les collections.

Be the first to comment on "LE CHEF RAONI PASSE DEUX JOURS DANS LA CAPITALE DES GAULES"

Laisser un commentaire