« J’ai faim, je mange » : pour banaliser l’allaitement

allaitement

Anne-Claire Sorne et Anabelle Decaix lancent la première édition à Lyon, de l’évènement créé par une photographe bordelaise « J’ai Faim Je Mange ».

Les deux photographes lyonnaises Anne-Claire Sorne et Anabelle Decaix sont spécialisées dans les photos de famille, de mariage, ainsi que dans les portraits notamment de femmes. L’allaitement est un sujet qui leur tient particulièrement à cœur.

L’événement « J’ai faim, je mange » vise à réaliser une photo de groupe sur le thème de la liberté de nourrir son enfant. Quel que soit l’endroit…

Nous avons eu un entretien avec Anne-Claire Sorne, qui a pu nous expliquer l’évènement « J’ai Faim Je Mange » et le message qu’elle et Anabelle souhaitent transmettre sur le thème de l’allaitement.

Ecoutez

L’évènement se déroulera le 24 septembre 2022 sur la place des Jacobins de 9h30 à 11h30.

Pour participer, il faut vous inscrire en contactant Anne-Claire Sorne et Annabelle Decaix sur leur compte Facebook.

Ou sur leurs comptes Instagram : anneclairesornephotographe et anabelledecaix

Pour en savoir plus : J’ai faim Je mange

Ecoutez aussi : Escale solidaire : un bus réaménagé pour accueillir

« J’ai faim, Je mange » : une initiative qui a démarré à Bordeaux….

C’est Ana Kï, photographe à Bordeaux, qui a commencé ce mouvement artistique #JAIFAIMJEMANGE. Elle a organisé une photo de groupe rassemblant des enfants nourris au sein, au biberon, à la cuillère… Son objectif : mettre en image un message de liberté, la liberté de nourrir dans l’espace public.

Depuis, plusieurs photographes organisent des photos dans différentes grandes villes.

L’objectif est, dans chaque ville, de créer une image forte de sens pour parler de la liberté de nourrir son enfant. Et ce, de la façon qu’on le souhaite en normalisant le sein nourricier au même titre que le biberon de lait artificiel, le tire-allaitement ou les petites cuillères.

Allaitement, tire-lait, biberon….

Sur la photo, se rassemblent des parents qui ont choisi l’allaitement, mais pas seulement. D’autres ont choisi le biberon, des femmes tirent leur lait, des parents nourrissent à la petite cuillère. D’autres pratiquent la DME (Diversification Menée par l’Enfant)…

Toutes et tous ont un seul message : défendre la liberté de nourrir son enfant dans l’espace public.

En résumé, pour la photo, il suffit, pour les parents, de venir avec leur enfant et de quoi le nourrir.

allaitement
A propos Gérald Bouchon 3044 Articles
Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*