Disparition de Florent Dessus ou la mort d’un bon vivant…

Journaliste multi- média ( print, radio, tv, web), éditeur de journaux économiques et sites WEB, Florent Dessus nous a quittés à 61 ans d’une crise cardiaque ce vendredi 7 décembre.

Lyon perd une de ses lumières en cette période de fête.

Florent Dessus éditait en particulier VOX AUVERGNE RHONE ALPES, LA GAZETTE DES HALLES DE LYON PAUL BOCUSE
LE JOURNAL DU CLUB DE L’OURS,
LA GAZETTE FRANCO-TURQUE,
PORTUGAL BUSINESS NEWS

Ce touche à tout a été tour à tour dirigeant du Journal Rhône Alpes, du Progrès, du Dauphiné Libéré….

Dans les années 80, il était l’un des fondateurs de Radio Lyon (photos avec Claude Nougaro et Yves Lecoq) puis de Ciel FM…il dirige aussi Lyon Poche, avant de défier le Progres en créant le quotidien Métro Lyon.

Mais ce que l’on retiendra le plus de Florent, c’est son côté tout à la fois bon vivant, farceur et frondeur.

Grand Maître de la Confrérie des Boyaux Rouges, défenseur du cirque traditionnel, secrétaire perpétuel de l’Académie de l’Eléphant, amoureux de l’Ardèche…

Plus récemment, Florent Dessus s’était révélé comme un brillant organisateur d’évènements à travers ses COUPS DE COEUR DE L’ECONOMIE qu’il organisait à Lyon, Grenoble, Saint-Etienne, Privas, Annonay,Valence, Tain l’Hermitage, Chambery, Annecy, Bourg-en-Bresse, Roanne, Villeurbanne, Clermont- Ferrand, Belleville-sur-Saône, Vichy, Aurillac, Le Puy-en-Velay, Tournus, Poitiers, Bordeaux, Port Leucate, Carnac, Briançon…et même en mars dernier à Tirana en Albanie.

Be the first to comment on "Disparition de Florent Dessus ou la mort d’un bon vivant…"

Laisser un commentaire