Des bataillons d’éducateurs pour prévenir la marginalisation

des bataillons de la prévention à Vénissieux Saint-Fons
Les Minguettes

Les quartiers des Minguettes (Vénissieux) et des Clochettes (Saint-Fons) vont bénéficier du déploiement des bataillons de la prévention.

Ces bataillons de la prévention seront constitués d’éducateurs spécialisés et de médiateurs sociaux pour la tranquillité et le bien-être.

Si des actions répressives sont mises en place pour traiter la délinquance, il est aussi essentiel de travailler à la prévention. Le Gouvernement souhaite renforcer les moyens humains dans les quartiers les plus en difficultés avec la mise en place des « bataillons de la prévention ».

Au niveau national, 300 éducateurs spécialisés et 300 médiateurs sociaux sont déployés dans 45 quartiers prioritaires de la ville dont 3 sont situés dans le périmètre de la Métropole de Lyon : Grande Ile à Vaulx-en-Velin, Minguettes-Clochettes à Vénissieux/Saint-Fons et la Ville Nouvelle à Rillieux-la-Pape.

L’objectif de ces bataillons de la prévention est de prévenir la bascule tout en apaisant les quartiers les plus exposés à la délinquance juvénile dans un contexte marqué par la recrudescence des rixes entre jeunes.

« L’axe prévention du dispositif est envisagé selon un mode d’action éducative de proximité en direction des jeunes et de leur environnement afin de prévenir leur marginalisation en facilitant leur insertion et leur socialisation selon un principe de libre adhésion » rappelle la préfecture.

Les bataillons de la prévention ont ainsi pour mission d’aller vers les jeunes des quartiers les plus en
difficulté pour les « reconnecter à la société », notamment sur les champs de la scolarité, la formation et l’emploi afin de prévenir les actes de délinquance et de violence en « retissant des liens avec le droit commun ».

Pour chacun des quartiers sélectionnés dans le Rhône, Pascal MAILHOS, le préfet de Région, a organisé la concertation avec les collectivités et structures associatives afin de bâtir un projet intégré aux ressources du territoire articulant prévention spécialisée et médiation sociale.

Déclinaison de la convention-cadre conclue entre le préfet du Rhône et le président de la Métropole de Lyon, la convention locale de Vénissieux/Saint-Fons a été signée par l’État, la Métropole de Lyon, les villes de Vénissieux et de Saint-Fons ainsi que par la Sauvegarde 69 et l’ALTM.

Les premiers éducateurs spécialisés et médiateurs sociaux disposeront d’un local mis à disposition par les villes de Vénissieux et de Saint-Fons au quartier des Minguettes ainsi qu’au quartier des Clochettes.

À terme, au moins 6 éducateurs et 6 médiateurs accompagneront les jeunes de 11 à 25 ans issus des quartiers des Minguettes (Vénissieux) et des Clochettes (Saint-Fons), y compris certains soirs et week-ends.

Les actions de prévention des bataillons d’éducateurs seront menées en lien étroit avec les dispositifs métropolitains et municipaux en matière d’éducation, de jeunesse, de parentalité, d’insertion et de prévention de la délinquance.

La préfecture du Rhône mobilise, pour les 3 quartiers concernés, 1 457 000 € afin de financer à 100 % le recrutement des éducateurs spécialisés. De plus, 26 conventions d’adultes-relais sont déployées pour
favoriser le recrutement des médiateurs sociaux.

Le site de Sauvegarde 69

Ecoutez aussi : Un FabLab à la Perralière pour un partage d’expériences

des bataillons de la prévention à Vénissieux  Saint-Fons
Les Minguettes
A propos Gérald Bouchon 2673 Articles
Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*