Accueil » Economie » OA : 40% des architectes en situation délicate

OA : 40% des architectes en situation délicate

Publié le 29 janvier 2023 01:29

Par Gérald Bouchon

L’Ordre des Architectes a publié un plaidoyer intitulé “Habitat, Villes, Territoires, l’architecture comme solution”.

Réparer la ville en priorisant la réhabilitation, tenir compte du changement climatique et décarboner la construction en développant de nouvelles filières de matériaux, telles sont quelques-uns des objectifs d’une profession dans le doute. Les architectes traversent une période difficile. « 40 % des architectes en situation délicate face à une chute du nombre de projets » selon la présidente l’Ordre des Architectes d’Auvergne Rhône-Alpes, Isabelle Dieu.

Ecoutez le podcast

Les architectes font quelques constats

D’abord le dérèglement climatique s’accélère avec des épisodes climatiques extrêmes qui se multiplient et sont amenés à s’intensifier.

Selon le rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre de février 2022, le mal-logement touche 12 millions de Français. Les logements collectifs construits depuis 20 ans sont plus petits, plus difficiles à meubler, moins lumineux et sans espace extérieur (source : étude « Nos logements, des lieux à ménager », IDHEAL, août 2021).

L’étalement périurbain et l’urbanisme de « zones » ont dominé la fabrication de la ville ces dernières décennies. Ils fragilisent les habitants, entraînant une dépendance à la voiture et aux énergies fossiles.

La construction est responsable du tiers des émissions carbone en France et représente plus de 40 % de l’énergie consommée (Chiffres-clés de l’Ademe, septembre 2018).

La disparition de sols fertiles, avec 60 000 hectares de terres arables artificialisés chaque année depuis 40 ans, participe au déclin de la biodiversité et des écosystèmes naturels.

Les architectes en situation délicate, mais avec des idées et des solutions

L’Ordre des Architectes met en avant un certain nombre de solutions.

La première : « construire sur l’existant ». La ville de 2050 est déjà construite à 80 % ! « Faire la ville de demain, c’est réparer la ville d’aujourd’hui, réhabiliter l’existant de manière vertueuse : réemployer les matériaux, transformer l’usage des bâtiments, mobiliser les bureaux vides et les logements vacants ».

Il s’agit aussi de « réutiliser, réemployer, recycler ». « Nous pouvons revaloriser les ressources gaspillées. Employer des matériaux renouvelables, moins énergivores et peu polluants, comme le bois, la terre crue, la paille, ou le chanvre. Offrir de nouveaux débouchés aux filières agricoles et sylvicoles et créer des filières locales créatrices d’emplois ».

Plus globalement, il s’agit de s’appuyer sur l’expertise des 30 000 architectes français pour transformer les villes. Construire, rénover et développer des modes constructifs innovants…

Nous avons rencontré Isabelle Dieu, présidente du Conseil Régional de l’Ordre des Architectes Auvergne-Rhône-Alpes, à l’occasion de la cérémonie des voeux 2023 au H7 à Lyon.

Pour en savoir plus : Conseil Régional des Architectes

Ecoutez aussi : M Lyon : des logements perchés sur des bureaux

architectes en situation délicate
Isabelle Dieu
Isabelle Dieu, présidente du Conseil Régional de l’Ordre des Architectes Auvergne-Rhône-Alpes
Gérald Bouchon

Gérald Bouchon

Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soutenez Lyon Demain

Lyon Demain est un média local, indépendant et sans publicité édité par l’association Lyon Demain Médias.

Abonnez-vous à nos podcasts

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *