Ambulanciers du Rhône : de l’urgence au burn-out…

Bruno Basset
Bruno Basset

Bruno Basset, le président de l’Association de Transports Sanitaires Urgents du Rhône (ATSU69), s’est installé ce jeudi devant la CPAM du Rhône à Villeurbanne, pour y débuter une grève de la faim.

Ce chef d’entreprise entend ainsi alerter sur la situation de la profession. Les ambulanciers du Rhône sont en détresse.

Les transporteurs sanitaires doivent faire face à des charges qui ont augmenté. Dans le même temps, les tarifs conventionnels n’ont pas augmenté depuis 2013.

Un décret d’application relevant les tarifs des transports sanitaires urgents devait être publié avant fin 2021. Mais les différentes autorités de tutelle se renvoient la balle.

Pire, certaines aides COVID, considérées comme indues font l’objet de remboursement automatique.

Conséquence : il manque 1000 ambulanciers à l’échelle du Rhône, 30 000 à l’échelle nationale.

La profession est au bord du burn-out…

Ecoutez l’interview

Ecoutez

Pour en savoir plus, c’est ici

Ecoutez aussi : Service de Santé des Armées : des missions très variées

Bruno Basset
Bruno Basset
A propos Gérald Bouchon 2623 Articles
Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*