Accueil » Le fil info » Alliade Habitat accélère sur la décarbonation

Alliade Habitat accélère sur la décarbonation

Publié le 20 avril 2024 23:13

Par Gérald Bouchon

Alliade Habitat a un parc de 55 000 logements. Le bailleur poursuit son extension en conjuguant nouvelles constructions et réhabilitations

La demande de logements sociaux a connu une croissance exceptionnelle au cours des dernières années. Une augmen­ta­tion de 21% sur l’aire urbaine lyonnaise. Alliade Habitat affiche un total de 55 000 loge­ments et plus de 130 000 loca­taires.

La filiale d’Action Logement a obtenu, en 2023, 1 901 nouveaux agréments (dont 687 dans la Métro­pole de Lyon). Elle a livré 1 360 loge­ments. Le bailleur compte bien pour­suivre ces efforts en 2024. Il espère atteindre, à nouveau, les 1 900 agréments d’ici la fin de l’année (dont 830 dans le Rhône). Alliade pourrait ainsi passer le cap des 60 000 logements.

Un vaste plan de décarbonation et d’économies d’énergies

Mais, en plus des constructions neuves, un vaste plan de décarbonation et d’économies d’énergies a été lancé, l’an dernier par le bailleur.

Alliade Habitat a entamé 21 opérations de réhabilitation portant sur 1 587 logements, dont 1 306 logements situés dans l’aire urbaine lyonnaise. Soit un investissement total de 69 millions d’euros. Et Alliade Habitat s’engage à accélérer la démarche de décarbonation en 2024

Pour en savoir plus, nous avons rencontré Sylvain Giraud, directeur Maitrise d’Ouvrage et Valorisation du Patrimoine chez Alliade Habitat.

Ecoutez le podcast

 » On veut réduire notre bilan carbone de moitié d’ici 2034. Et être à la neutralité carbone entre 2045 et 2050. On s’inscrit dans la stratégie nationale bas-carbone qui vise la neutralité pour 2050. Le groupe Action Logement veut même anticiper cette échéance. Le bilan carbone se répartit entre ce que l’on produit en terme de construction de nos logements (30%), les opérations de réhabilitation (30%) et, enfin, l’exploitation de nos résidences avec notamment des consommations de fluides et d’énergies (40%). Les deux sujets majeurs pour Alliade Habitat sont les matériaux et l’énergie » explique Sylvain Giraud.

Les opérations de réhabilitation comprennent une phase de diagnostics : analyses du DPE pour définir les travaux à réaliser en terme d’économies d’énergie… Les travaux prévoient aussi une mise aux normes (électricité, gaz…) et l’embellissement des parties communes des des appartements.

Réhabilitations, mises aux normes et biodiversité

 » La cerise sur le gâteau, c’est la biodiversité. On travaille sur les espaces extérieurs après un diagnostic faune-flore… Les logements sont, pour la plupart du temps, rénovés en site occupé. Avec, quand il le faut, des logements de courtoisie. Les locataires peuvent utiliser ces appartements pendant que les entreprises travaillent ».

Les matériaux utilisés sont, le plus souvent, biosourcés et upcyclés.  » On a récemment utilisé des menuiseries issues d’une opération de réhabilitation, démontées soigneusement. Elles sont parties avec l’aide d’une ONG en Ukraine pour aider à la reconstruction du pays… Notre volonté est de s’inscrire dans une démarche de réemploi, de recyclage et de réutilisation. Chez Alliade Habitat, on veut créer un écosystème autour du réemploi. « 

L’objectif d’Alliade Habitat est de réhabiliter 1 600 logements en 2024 pour un budget prévu de 76 millions d’euros. Le bailleur veut ensuite accélérer pour atteindre 2 200 logements réhabilités chaque année. Alliade Habitat pourrait ainsi investir 1 milliard d’euros en 10 ans pour faire disparaitre ses passoirs thermiques

Ecoutez aussi : L’Autre Soie : l’utopie urbaine devenue réalité

Alliade Habitat
Sylvain Giraud
Gérald Bouchon

Gérald Bouchon

Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soutenez Lyon Demain

Lyon Demain est un média local, indépendant et sans publicité édité par l’association Lyon Demain Médias.

ESS : point de bascule de l’économie ?

ESS : point de bascule de l’économie ?

Les 2èmes journées métropolitaines de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) se sont tenues aux Subsistances ce mardi 14 mai. Plus de 300 participants étaient au rendez-vous.

Abonnez-vous à nos podcasts

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *