Accueil » Solidarité » CTAS : le centre territorial d’action sociale des Armées

CTAS : le centre territorial d’action sociale des Armées

Publié le 17 décembre 2023 11:18

Par Gérald Bouchon

L’Action sociale des armées participe à l’amélioration des conditions de vie professionnelle et personnelle des ressortissants militaires et civils du ministère des Armées, en activité ou à la retraite et de leurs familles.

L’accompagnement social est réalisé par les assistants de service social, professionnels diplômés d’Etat et soumis au secret professionnel. Ils interviennent dans des domaines tels que la famille, la santé, le budget, le logement, l’emploi permettant ainsi d’assurer le soutien social des militaires, des civils de la défense et de leur famille et plus particulièrement de ceux qui viennent à se trouver dans une situation accidentellement critique, source de difficultés familiales, personnelles et professionnelles. Pour nous en parler, nous recevons aujourd’hui Benoit TOURMENT, Directeur du centre territorial d’action sociale des Armées de Lyon.

Ecoutez le podcast

1- Présentez-vous ?

« Bonjour, je suis Benoît TOURMENT et j’occupe depuis maintenant plus de six ans les fonctions de directeur du CTAS de Lyon. CTAS, évidemment, personne ne connaît cet acronyme administratif qui veut dire centre territorial d’action sociale. Plus simplement, c’est l’établissement qui met en œuvre l’action sociale des armées, c’est-à-dire l’action sociale au profit des forces armées implantées dans l’essentiel du quart Sud-Est de la France, de Lyon à Marseille, Nîmes et Montpellier, de Clermont-Ferrand à Grenoble en passant bien évidemment par Lyon. »

2- Quelles sont les missions de l’action sociale des armées ?

« L’action sociale des armées, l’ASA, s’ajoute à l’action sociale de droit commun, ouverte à tout citoyen, et à l’action sociale interministérielle, dont bénéficient tous les fonctionnaires et agents de l’Etat. L’existence de la profession militaire, qui a un caractère unique, justifie l’existence d’une action sociale des armées robuste, structurée avec des moyens bien plus importants que ceux des autres actions sociales.

« L’engagement militaire implique un accompagnement social renforcé »

En d’autres termes et pour être clair, l’engagement militaire est un engagement qui va au-delà d’un simple engagement professionnel ; il implique donc un accompagnement social renforcé, qui va lui aussi au-delà de ce qui peut exister par ailleurs. »

3- Qui sont les ressortissants et comment est-ce que l’action social des armées les accompagne ?

« Les ressortissants sont les militaires, y compris les gendarmes, les civils des armées ainsi que leurs familles, les retraités, les veuves, veufs et orphelins. On voit là que son périmètre d’action est très large et inclusif et forme ce que l’on appelle la « communauté de défense » ; on estime que cette « communauté de défense » regroupe un peu plus de 2 millions de personnes !

L’ASA ne se résume pas, mais alors pas du tout, aux aides financières qu’elle peut attribuer. En réalité, sa mission principale et son véritable « cœur de métier » c’est : l’accompagnement social et le soutien humain de proximité. L’ASA assure ainsi l’accueil et l’accompagnement de ceux qui rencontrent une situation accidentellement critique, source de déséquilibres et de difficultés personnelles, familiales et professionnelles. Nous intervenons par exemple dans les situations de conjugalité ou de parentalité dégradée, de difficultés financières, de protection des mineurs, de handicap, de maladie, de deuil, etc. En fait, nous menons notre action dans tous les domaines du social, de la manière la plus polyvalente possible.

« Nous intervenons de manière toute particulière en cas de décès en opération ou en service »

L’ASA est résolument ancrée dans l’opérationnalité des forces armées et contribue de manière décisive à la résilience des familles impactées par ces missions. Ainsi, nous intervenons de manière toute particulière en cas de décès en opération ou en service : annonce du décès à la famille, soutien psychosocial, Plan Hommage, accompagnement dans la durée ».

4- Quelle est votre feuille de route / votre actualité / vos rendez-vous ?

« D’un point de vue métier et dans la droite ligne de ce que je viens de dire, notre priorité va au soutien à la parentalité, à la conjugalité, à la petite enfance. Nous poursuivons et accentuons aussi notre effort sur les violences intrafamiliales. Le Plan Famille 2, voulu par le ministre des armées, alloue un budget conséquent (750 millions d’€ sur 7 ans) au renforcement de nos dispositifs et leviers d’action ; 2023 a été l’année de la conception, 2024 sera l’année du début de mise en œuvre de ce Plan Famille 2.

18 constructions de crèches ministérielles neuves

A titre d’exemple, 18 constructions de crèches ministérielles neuves seront financées, d’ici 2030. Nos journées d’étude, que nous organisons tous les deux ans, seront sans conteste l’événement majeur de l’année 2024 : pendant une semaine, tout le personnel du CTAS de Lyon se rassemblera autour d’une thématique sociale importante – non encore déterminée à ce stade – dans un cadre extérieur et propice au renforcement de la cohésion des équipes.

D’un point de vue RH, notre action est clairement orientée vers la sécurisation de nos effectifs et notre priorité actuelle porte sur le recrutement ».

5- L’ASA recrute, donc. Quels sont les profils recherchés ?

« Nous recrutons principalement des professionnels du social, conseillers techniques de service social et assistants de service social, par concours ou par contrat ; tous doivent être titulaires du DEASS. Nous recrutons aussi dans le soutien général : RH, comptabilité, moyens généraux, secrétariat, etc., mais aussi sur des postes d’agent d’accueil social et d’accompagnement numérique, qui sont présents dans chacune des 46 antennes d’action sociale du CTAS de Lyon, réparties sur 19 départements.

Ecoutez aussi : Les Armées recrutent 26 000 militaires chaque année

N’hésitez pas à nous contacter, des opportunités d’emploi sont régulièrement ouvertes. Rejoignez-nous pour contribuer à une mission qui du sens, portée par des valeurs, dans un service doté de moyens et qui assure, en outre, une formation continue de haut niveau à ses agents ! Pour cela, vous pouvez nous contacter à l’adresse mail suivante : ctas-lyon.admin.fct@intradef.gouv.fr  ».

action sociale des Armées - Benoit Tourment
Benoit Tourment
Gérald Bouchon

Gérald Bouchon

Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..
Mots clés :

Soutenez Lyon Demain

Lyon Demain est un média local, indépendant et sans publicité édité par l’association Lyon Demain Médias.

Musée Mérieux : les progrès de la biologie depuis l’Antiquité

Musée Mérieux : les progrès de la biologie depuis l’Antiquité

En travaux depuis plus d’un an, le Musée des sciences biologiques docteur Mérieux a rouvert ses portes. Avec un tout nouveau parcours muséal. Il retrace l’évolution des sciences biologiques, de l’Antiquité à nos jours, tout en mettant à disposition du matériel...

Abonnez vous !

Tous les podcasts de Lyon Demain sont disponibles sur Soundcloud. Suivez-vous !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest