Vous avez reçu un drone pour Noël ? à Lyon, vous pouvez…le laisser dans son carton

drone

Savez-vous que l’utilisation des drones est très encadrée du fait des risques qu’ils peuvent présenter pour les personnes et les installations ? C’est la préfecture du Rhône qui fait cette mise en garde…

Le pilote ne doit jamais perdre son drone de vue, ni le faire voler la nuit ou plus haut que 150 mètres. Il ne doit pas survoler l’espace public en agglomération ou des personnes…L’engin ne doit pas non plus s’approcher des aérodromes et des sites sensibles.

Par ailleurs, les drones équipés de caméra, micro et autres capteurs doivent respecter la vie privée des autres. Il est à ce titre interdit de diffuser ou de vendre des prises de vues sans l’accord des personnes concernées, des propriétaires des lieux filmés ou des ayants droits d’œuvres artistiques.

Les personnes autour de vous et de votre drone doivent être informées, en particulier si votre drone est équipé d’une caméra ou de tout autre capteur susceptible d’enregistrer des données les concernant.

Quelques bonnes pratiques à rappeler: informer les personnes présentes, répondre à leurs questions, respecter leur droit à la vie privée, ne pas enregistrer des images permettant de reconnaître ou identifier les personnes (visages, plaques d’immatriculation…) sans leur autorisation.

Le survol d’une agglomération ou d’une zone peuplé par un drone est interdit, et ne peut être réalisé que par des pilotes professionnels qualifiés et déclarés à la DGAC ayant obtenus une autorisation préfectorale.

Il existe une carte présentant point par point les interdictions ou limitations de vol: https://www.geoportail.gouv.fr/donnees/restrictions-pour-drones-de-loisir?fbclid=IwAR375nouWR217Tt1TwHExDd2cceUQ5WB7s7l_S-5HfwKkOloi0KYFTM8B7g

Cette carte montre clairement l’interdiction de vol du Grand Lyon et les interdictions liées aux aéroports de Bron et Saint-Ex ou centrales nucléaires du Bugey et de Creys-Malville.

La Direction générale de l’aviation civile indique que « l’utilisation d’un drone dans des conditions d’utilisation non conformes aux règles édictées pour assurer la sécurité est passible d’un an d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende en vertu de l’article L.6232-4 du Code des transports ». A bon entendeur !

Be the first to comment on "Vous avez reçu un drone pour Noël ? à Lyon, vous pouvez…le laisser dans son carton"

Laisser un commentaire