Urbanisme tactique : plus d’espaces pour cyclistes et piétons

urbanisme tactique : la Métropole développe les pistes cyclables et les espaces piétons
piste cyclable avenue Jean Jaurès

Début mai, la Métropole de Lyon lançait un plan opérationnel pour laisser plus de place aux vélos et aux piétons.

30 nouveaux km de pistes cyclables ont ainsi été réalisés en lien avec les communes et les associations.

La deuxième phase de déconfinement verra l’apparition de près de 80 km supplémentaires.

Ces pistes viendront compléter les 1 000 km qui composent le réseau cyclable métropolitain. Objectif : favoriser l’usage des modes doux et aboutir à un meilleur partage de l’espace public.

L’augmentation de la Prime à l’acquisition d’un vélo à assistance électrique jusqu’à 500€ participe à ce mouvement.

La collectivité entend proposer de plus en plus d’espaces, confortables et sécurisés, pour les cyclistes et les piétons.

Après la première étape, et près de 30 km de nouveaux aménagements, 30 nouveaux kilomètres devraient être installés d’ici juillet.

La rue Edouard Herriot, libérée de l’expérimentation de végétalisation en bacs, sera équipée d’une large piste cyclable dans le sens Sud-Nord, le sens inverse pouvant être effectué dans un premier temps sur l’axe Chenavard-Brest-Gasparin sur un aménagement modifié.

Les services de la Métropole assurent un suivi quotidien de l’impact éventuel de ces aménagements, en se basant sur des comptages précis de tous les modes de transports et en associant régulièrement les maires des communes et des arrondissements, ainsi que les associations présentes sur le terrain.

Il s’agit de faire évoluer le dispositif “au plus près des usages et des besoins des habitants, quel que soit le secteur concerné” souligne le Grand Lyon.

Ces aménagements seront complétés par 3 000 nouveaux arceaux de stationnement pour les vélos, installés en lien avec les communes qui le souhaitent, comme à Villeurbanne où 250 nouvelles places de stationnement pour vélos vont prochainement être aménagées.

De nombreuses associations participent enfin à l’accompagnement des « néocyclistes » et des autres, en proposant des formations « remise en selle », des ateliers de réparation et des bourses aux vélos…

Afin de renforcer l’émergence de ces nouveaux services, la Métropole de
Lyon a initié un appel à projet « Santé et environnement », qui accordera une subvention aux projets concrets et innovants de soutien au déploiement du vélo et de la marche.

Enfin de nouveaux aménagements piétons se mettent en place à la demande des communes, sur la base d’un atlas mis à disposition par la Métropole. Cet atlas permet d’identifier les trottoirs à élargir aux abords des commerces de proximité, des écoles ou encore des restaurants et des bars qui souhaiteraient élargir leurs terrasses.

Exemple : à Neuville-sur-Saône, des trottoirs ont été élargis et des places de stationnement ont été supprimées afin de créer une zone d’attente élargie au droit d’une école… D’autres sont en cours à Poleymieux ou au stade d’étude à Lyon, Villeurbanne, Vénissieux, Caluire-et-Cuire, Genay…

La Métropole de Lyon donne plus d'espaces aux cyclistes et aux piétons en dévoloppant les pistes cyclables et en élargissant certains trottoirs
A propos Gérald Bouchon 1520 Articles
Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

1 Rétrolien / Ping

  1. Lyon : certaines pollutions deviennent inquiétantes - Lyon Demain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*