Accueil » Solidarité » Tribu Brindille : un festival pour soutenir les jeunes aidants

Tribu Brindille : un festival pour soutenir les jeunes aidants

Publié le 13 juin 2024 03:21

Par Gérald Bouchon

En 2022, le premier festival des jeunes aidants avait pour cadre la Station Mue à Confluence. Cette année, l’événement se tient à Sainte-Foy-lès-Lyon, au Domaine Saint-Joseph, le samedi 6 juillet.

La Pause Brindille est une association, créée à Lyon en 2019, qui soutient les jeunes aidants de 7 à 25 ans, confrontés à la maladie, au handicap ou à l’addiction d’un proche. En France, on estime qu’ils sont 1 million, souvent invisibles et peu reconnus, malgré leur rôle essentiel. C’est la 2e année que la Pause Brindille organise un festival pour soutenir ces jeunes. Pour en savoir plus sur le Tribu Brindille Festival, écoutez le podcast

Tribu Brindille Festival

Le 6 juillet 2024, l’association organise la deuxième édition du Tribu Brindille Festival, une journée de fête et de partage, de 10h à 22h.

Rebecca Billy, coordinatrice opérationnelle de La Pause Brindille, explique l’importance de cet événement : « L’idée de ce festival est vraiment de s’offrir une journée de fête et de partage. Les jeunes aidants sont souvent isolés et ont l’impression d’être différents des autres. Or, ils sont nombreux, environ 3 à 4 par classe. Avec ce festival, nous voulons rompre ce sentiment de solitude, leur montrer qu’ils ne sont pas seuls et qu’ils peuvent s’entraider. »

Le festival propose une multitude d’ateliers destinés à travailler sur soi et à maintenir une bonne santé physique et mentale. Des ateliers de danse, d’expression artistique et de slam permettent aux jeunes de s’exprimer. Et de libérer les émotions négatives qui pèsent sur eux. Le sport, à travers ces activités, contribue également à leur bien-être physique.

Un espace « Scream and Shout » et un espace chill sont également prévus pour permettre aux jeunes de trouver du soutien et de se détendre. Le collectif Métropole Aidante sera présent pour informer les jeunes des dispositifs de soutien disponibles pour eux.

Identifier les jeunes concernés et créer du lien….

L’objectif de ces activités est de créer des liens entre les jeunes aidants, de favoriser l’expression des émotions et de leur offrir une journée de plaisir et de soutien, contribuant ainsi à améliorer leur santé mentale.

Identifier et inviter les jeunes aidants à participer au festival est un défi majeur. « Les jeunes aidants sont souvent invisibles et ne se reconnaissent pas toujours dans ce terme, » explique Rebecca Billy. 

La Pause Brindille jeunes aidants
Rébecca Billy

L’association mène un important travail de sensibilisation dans les établissements scolaires et les accueils de jeunesse. Objectif : faire connaître ce sujet et identifier les jeunes concernés. La Pause Brindille collabore également avec des partenaires du médico-social, des services hospitaliers et de l’éducation pour repérer les jeunes aidants et diffuser l’information sur le festival.

En outre, une campagne de communication est active sur les réseaux sociaux (Instagram, TikTok, LinkedIn et Facebook). Et une campagne de relations presse est mise en place pour assurer que l’information parvienne aux jeunes aidants concernés.

Ecoutez aussi : Mois des Fiertés : l’inclusivité dans le sport comme fil rouge

Tribu Brindille Festival
Gérald Bouchon

Gérald Bouchon

Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soutenez Lyon Demain

Lyon Demain est un média local, indépendant et sans publicité édité par l’association Lyon Demain Médias.

Abonnez-vous à nos podcasts

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *