Sup’Ecolidaire : l’école des métiers de la transition

classe Sup'Ecolidaire

Sup’ecolidaire passe la vitesse supérieure… 5 ans après sa création, l’école compte aujourd’hui 200 étudiants.

Cette école indépendante forme des jeunes souhaitant devenir des professionnels engagés dans la transition écologique, solidaire et citoyenne.

Deux cycles sont proposés Bac +3 / Bachelor européen et Bac +5 / Mastère européen, accessibles en admissions post-bac ou parallèles.

Installé à Limonest depuis peu, Sup’ecolidaire conduit vers un large choix de métiers, au sein d’associations, d’ONG, de collectivités et d’entreprises responsables.

Responsable RSE, responsable biodiversité, chargé-e de stratégie bas carbone, chargé-e de mobilisation citoyenne ou responsable de stratégie territoriale durable… ce sont quelques métiers porteurs et accessibles à l’issue d’une formation dont le coût est d’environ 5000 euros par année universitaire.

Nous avons rencontré Anaïs Buclon, directrice des Etudes à Sup’Ecolidaire et Etienne Spataro, le directeur de l’école.

Ecoutez

Pour en savoir plus sur Sup’Ecolidaire, c’est ici

Ecoutez aussi : L’Heure Solidaire : « créer du commun » Gyslain.N

classe Sup'Ecolidaire
A propos Gérald Bouchon 2673 Articles
Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*