Sécheresse : 50 communes du Rhône reconnues en état de catastrophe naturelle

Cinquante communes du Rhône ont été reconnues en état de catastrophe naturelle au titre des mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols en 2018

Un arrêté interministériel a été publié au Journal officiel du 17 juillet 2019.

Seize communes sont concernées pour la période du 1er juillet 2018 au 30 septembre 2018 et trente-quatre communes pour la période du 1er juillet 2018 au 31 décembre 2018.

Les personnes concernées disposent d’un délai 10 jours maximum à compter de la date de parution de l’arrêté au Journal Officiel pour effectuer les démarches nécessaires auprès de leur compagnie d’assurance, soit jusqu’au samedi 27 juillet 2019.

Listes des communes concernées les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols

Du 1er juillet 2018 au 30 septembre 2018 : Belmont-d’Azergues, Charbonnières, Civrieux-D’Azergues, Craponne, Dardilly, Écully, Lachassagne, Lissieu, Marcilly-d’Azergues, Marcy, Morancé, Pierre-Bénite, Pommiers, Quincieux,Villefranche-sur-Saône, Jons.

Du 1er juillet 2018 au 31 décembre 2018 : Anse, Arnas, Aveize, Belleville-en-Beaujolais, Val d’Oingt, Chaponost, Chasselay, Chazayd’Azergues, Chères (les), Chessy, Cogny, Dommartin, Fleurieu-sur-Saône, Francheville, Frontenas, Gleizé, Grézieu-la-Varenne, Juliénas, Limas, Limonest, Lucenay, Moiré, Poleymieux-au-Mont-d’Or, Porte-des-Pierres-Dorées, Savigny, Saint-Cyr-au-Mont-d’Or, Saint-Didier-au-Mont-d’Or, SaintGenis-les-Ollières, Saint-Germain-au-Mont-d’Or, Saint-Germain-Nuelles, Sainte-Paule, Theizé,
Tour-de-Salvagny (la), Vaulx-en-Velin.

Be the first to comment on "Sécheresse : 50 communes du Rhône reconnues en état de catastrophe naturelle"

Laisser un commentaire