Accueil » Culture » Science fiction poétique

Science fiction poétique

Publié le 29 avril 2024 19:35

Par Gaële Beaussier

De science fiction il sera question cette semaine. De poésie toujours et encore et pourquoi pas de « science fiction poétique »

Science fiction poétique avec le groupe MAJORA qui convoque de belles images revigorantes au micro de Guillaume. Gaëlle évoque l’exposition de la Galerie Le bleu du ciel consacrée à Guillaume Chamahian. Thomas fera entendre sa belle voix et les mots du grand poète portugais Fernando Pessoa. Nous terminons avec nos Gédéons et pour nous écouter c’est ici juste en dessous !

Majora

Guillaume nous présente Majora. On aime la pop « Mélanco-solaire » de ce groupe au accent futuriste ! au départ ce sont deux nostalgiques des 80’s qui explorent la mélancolie solaire au travers de paroles narrant la nostalgie, l’abandon ou encore les amours impossibles. Un mélange de vieux synthétiseurs, d’harmonies vocales, de basse groove, de séquences électroniques et de guitares vaporeuses. Sortie de leur EP le jeudi 2 mai prochain au Marché Gare ! Mais aussi le 15 juin au Ninkasi Cordelier.

Sous les balcons fleuries

Dans la chronique de Gaëlle Cette semaine La Galerie de Bleu du Ciel est à l’Honneur ! Le titre de l’exposition du photographe Nik laisse penser à une vision idéale et fantasmée d’une maison paisible. Il aborde la guerre syrienne sans jamais la montrer. Il convoque le destin d’une famille lié à celui de son pays. Interroge la diffusion quotidienne de millions d’images et de documents à l’ère des fake news. Mais aussi pointe les régimes dictatoriaux encore en place à travers le monde. A voir ABSOLUMENT !

Pessoa encore et toujours

Thomas nous fait entendre Fernando Pessoa. Il a laissé des milliers de pages, touchant à tous les genres (excepté le roman), dont certaines ne paraîtront que plusieurs années après sa disparition en 1935.Pessoa est  un écrivain protéiforme et soucieux de métaphysique. Les textes sont en Portugais et Anglais et s’exercent aussi bien en vers qu’en prose. Nous évoquons également dans notre échange la notion d’hétéronymie très utilisée par le poète portugais pour endosser plusieurs styles. Il signait sous différents noms pour se libérer de son identité d’auteur. Original et très libérateur quand on souhaite écrire en liberté !

Gédéons du moment, dans cette émission « Science fiction poétique »

Un disque avec Guillaume. Il nous présente le dernier album sortie du groupe Pelouse sous le label Grille pain ! On se fait un clip avec Grand plaisir ! Sur scène, PELOUSE, maniant l’art du décalage avec finesse, n’a pas peur de nous mener vers des abîmes. Dans le fond comme dans la forme, PELOUSE frôle joyeusement les limites du raisonnable. Il seront en concert le 16 mai au Hasard ludique à Paris

Gaëlle évoque un anniversaire à ne pas rater ! Le MacLyon faite ses 40 ans dans un week-end festif et gratuit du 17 au 19 mai ! l’histoire commence en 1984 dans une aile du palais St Pierre et aujourd’hui le MacLyon est installé à la Cité Internationale. Pour connaitre le programme de ces 3 jours de fiesta ! Vous pouvez cliquez ici !

Une réédition de BD à attiré mon attention. Elle est consacrée à l’artiste plasticienne Niki de St Phalle ! Femme libre née en 1930 d’une mère américaine et d’un père français, Marie-Agnès Fal de Saint-Phalle, dite Niki, a sans doute été la sculptrice la plus importante du XXe siècle. Ses œuvres les plus connues, les fameuses Nanas, figurent des femmes plantureuses, colorées et espiègles, à l’image de leur créatrice. Car Niki ne se souciait pas de ce que son époque attendait d’elle… Publiée une première fois en 2014, cette biographie dessinée revient sur la trajectoire d’une artiste qui a mis la liberté au centre de sa vie. Amie d’Yves Klein et de César, épouse de Jean Tinguely, Niki reste avant tout une femme affranchie, une artiste en recherche permanente pour attirer le public à la fantaisie de ses créations. Pour en savoir plus et la commander en ligne c’est ici !

Ecoutez aussi : Le Tremplin des FRANCOPHONIDES recherche ses candidats

Science fiction poétique

Gaële Beaussier

Gaële Beaussier

Depuis 20 ans, rien d'impossible... Télé, Radio, presse écrite ! Des envies...plein la tête ! Et une énergie débordante... J'écris pour différents publics : Du visiteur de musée avec un Audio guide, à l'amateur d'art devant sa télé, en passant par les accrocs de la radio... sans oublier la pub... Depuis 2002 je réalise des événements et des programmes de formation dans le domaine de l'art, de la communication et de la culture d'entreprise. Je poursuis également ma carrière d'enseignante en histoire de l'art pour ne pas perdre le goût du défi au quotidien...Captiver des étudiants, pas toujours très curieux !

Soutenez Lyon Demain

Lyon Demain est un média local, indépendant et sans publicité édité par l’association Lyon Demain Médias.

Appel du large

Appel du large

L’appel du large c’est un peu comme un RDV galant c’est plein de promesses. On se prépare avec soin pour être à la hauteur !

Abonnez-vous à nos podcasts

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *