Run in Lyon: 600 coureurs masqués sur la ligne de départ contre la pollution de l’air à Lyon

Des sportifs lyonnais se mobilisent contre la pollution

600 sportifs s’élançaient ce matin sur la ligne de départ du 10km, du semi-marathon ou du marathon.

Ils portaient symboliquement un masque « pour rendre visible ce qui ne l’est pas » selon les organisateurs. 

“Parce que nous voulons continuer de pratiquer le sport en ville. Parce que nous portons des demandes concrètes : citoyens, runners, toutes et tous mobilisés contre la pollution de l’air et pour les alternatives” tel était le message d’appel pour cette manifestation un peu particulière.

« La pollution de l’air est la 3ème cause de mortalité en France, 6 mois d’espérance de vie en moins pour les Lyonnais,4 à 10 fois plus de polluants inhalés pour les sportifsIl est temps d’agir pour une meilleure qualité de l’air !« 

Alors qu’ Etat et collectivités territoriales doivent signer un pacte ce lundi 8 octobre, « la métropole de Lyon recule sur ses engagements en matière de lutte contre la pollution de l’air. Elle repousse en effet la date de mise en place de zone à faibles émissions initialement prévue au 1er janvier 2019« . « Développer les alternatives, sortir Lyon du diesel et de l’essence, il est urgent d’agir ! » concluent les organisateurs (Action Non Violente Cap21, Greenpeace et Les Amis de la Terre).

« Nous en appelons à la responsabilité de la Ville et de la Métropole.” affirme une militante d’Action Non-Violente COP21.

Le déploiement des zones à faibles émissions (ZFE) est l’un des principaux leviers que l’État compte activer pour répondre à l’urgence de trouver des solutions de réduction de la pollution de l’air dans la quinzaine de territoires visés par le contentieux européen sur les particules fines et le dioxyde d’azote.

L’intégralité du périphérique lyonnais de l’autoroute A7 au sud jusqu’à la porte de Valvert va être limité à 70 km/h et non plus 90 km/h dès janvier 2019. Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld a fait cette annonce il y a quelques jours,

Le président du Grand LYON rappelle qu’en 2019 sera créée une zone à faibles émissions à Lyon, sans être précis sur le calendrier.

Paris et Grenoble ont déjà mis place une zone à faibles émissions.

Symboliquement les coureurs ont ensuite retiré leur masque à l’image du nom de l’opération “Respire – Balance Ton Masque” pour dire “Nous voulons courir en ville avec un air de qualité”.

Be the first to comment on "Run in Lyon: 600 coureurs masqués sur la ligne de départ contre la pollution de l’air à Lyon"

Laisser un commentaire