Accueil » Santé » La qualité de l’air s’affiche à Lyon, sur la Tour InCity

La qualité de l’air s’affiche à Lyon, sur la Tour InCity

Publié le 29 juin 2024 12:09

Par Gérald Bouchon

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, l’observatoire de la qualité de l’air sur la région, dévoile un dispositif d’envergure. Objectif : rendre accessible au plus grand nombre d’habitants de l’agglomération de Lyon, l’information de la qualité de l’air. Et utilise pour cela, la tour la plus haute de Lyon…

Désormais, chaque soir à la tombée de la nuit et durant 1h30, la Tour Incity (200 mètres) s’illumine aux couleurs de l’indice Atmo. Cette illumination, visible bien au-delà du cœur de Lyon, est destinée à informer les habitants de l’agglomération de la qualité de l’air attendue le lendemain à Lyon.

Pour chaque couleur, une qualité de l’air

Les couleurs varient du bleu au magenta, chacune signalant un niveau de qualité de l’air. De “bon“ à “extrêmement mauvais”…

L’indice ATMO, fourni quotidiennement par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, est accessible pour chaque commune et chaque arrondissement via l’application mobile Air to Go ou sur le site web de l’observatoire. Chaque prévision fait l’objet de conseils pratiques adaptés.

Cette mise en lumière dans l’espace public vise à encourager les habitants de la Métropole de Lyon à adapter leurs activités extérieures, leurs modes de déplacement et leurs habitudes de chauffage en fonction de la qualité de l’air prévue. Ils pourront ainsi limiter leur impact sur la pollution et protéger leur santé et celle de leurs proches

Pollution à Lyon : quelles évolutions ?

Dans l’agglomération lyonnaise, on constate une baisse constante des niveaux des principaux polluants de l’air (particules fines et oxydes d’azote) depuis 20 ans. A l’origine de cette baisse : les améliorations technologiques, notamment des process industriels et du parc automobile. Mais aussi le développement des mobilités actives.

Les concentrations de particules fines sont partout en dessous des seuils. Mais des dépassements réglementaires sont toujours présents localement pour les oxydes d’azote. Notamment en proximité du périphérique, en lien avec des niveaux élevés de trafic automobile…

L’équilibre est d’autant plus fragile que ces concentrations dépassent les valeurs guides recommandées par l’OMS. Des valeurs plus sévères que la réglementation européenne. On constate le développement de maladies cardiovasculaires et de cancers , dans un environnement pollué….

Qualité de l’air : des actions à poursuivre individuellement pour rendre l’air plus respirable collectivement…

Ce constat incite donc à poursuivre les actions en faveur de l’amélioration de la qualité de l’air sur le territoire lyonnais. Les enjeux portent sur l’accélération du renouvellement des appareils de chauffage au bois “non performants”. Mais aussi la réduction des kilomètres parcourus par le transport routier. Et l’encouragement à l’usage de la mobilité partagée ou active…

Ecoutez aussi : Les Lyonnais devraient pouvoir se baigner dans le Rhône le 30 juin

qualité de l'air à Lyon
Gérald Bouchon

Gérald Bouchon

Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soutenez Lyon Demain

Lyon Demain est un média local, indépendant et sans publicité édité par l’association Lyon Demain Médias.

Abonnez-vous à nos podcasts

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *