Pandas roux, binturongs et loutres : leur famille s’agrandit au Zoo de Lyon….

Trois familles viennent de s’agrandir au zoo de Lyon.

Fait remarquable, deux espèces se sont reproduites pour la première fois au sein du zoo : les pandas roux et les binturongs.

« Cette série de naissances estivales démontre encore une fois l’expertise des équipes du Zoo de Lyon dans le domaine de la conservation des espèces menacées et tout l’engagement de la Ville de Lyon dans la préservation de la biodiversité » souligne le parc.

Le 16 juin dernier, deux pandas roux – un mâle et une femelle – ont vu le jour au Zoo de Lyon, dans le Parc de la tête d’Or.

Pour les accueillir, leur mère, Tara, arrivée à Lyon au printemps 2013, préparait le nid de feuilles et tiges de bambous depuis plusieurs semaines.

Lotus, le père né au zoo de Beauval, avait quant à lui rejoint la femelle à Lyon en 2014.

S’il faut aujourd’hui avoir un peu de chance pour apercevoir les deux petits gambader dans leur enclos, leurs sorties se feront de plus en plus fréquentes dans les jours à venir.

Les Lyonnais sont invités à voter pour trouver un nom aux deux bébés pandas roux 

Autre espèce qui accueille deux nouveaux pensionnaires : les binturongs, qui sont nés le 27 juillet. La femelle binturong, âgée d’un an et demi, a rejoint Lyon il y a à peine 10 mois, tandis que le mâle, âgé de cinq ans, y fut accueilli dès 2015. Leurs petits se développent vite, entament déjà une exploration des alentours du nid et devraient sortir en extérieur dans le courant du mois d’octobre.

Suite à une première vague de naissances chez les loutres d’Asie dix mois plus tôt, deux nouveau-nés sont venus au monde le 17 août dernier.

Ainsi, les 4 jeunes loutres issues de la première portée participent activement à l’élevage des petits et continuent à partager l’abri familial.

Le panda roux, le binturong et la loutre d’Asie ont en commun d’apparaître tous trois sur la liste rouge des espèces menacées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

Du fait de la destruction de son habitat naturel, le panda roux, qui dans la nature peuple les contreforts de la chaine de l’Himalaya, est une espèce En Danger.

La population totale a été divisée par 2 en 20 ans et il n’en resterait aujourd’hui qu’environ 2 500 dans le monde. Le binturong et la loutre d’Asie sont, quant à elles, des espèces classées Vulnérables.

En mettant son expertise au service de la biodiversité et en permettant la reproduction de ces espèces protégées, le zoo de Lyon poursuit son engagement.

Depuis 2013, il soutient financièrement le Red Panda Network qui agit auprès des populations locales afin d’éduquer les plus jeunes à la conservation de l’espèce du panda roux.

Cela fait également deux ans qu’il apporte son soutien aux activités de recherche menées par l’association française AB Conservation sur le binturong dans son milieu naturel, aux Philippines.

Be the first to comment on "Pandas roux, binturongs et loutres : leur famille s’agrandit au Zoo de Lyon…."

Laisser un commentaire