Marché Gare : le temple des musiques actuelles

musiques actuelles
Nathalie Perrin-Gilbert

Le Marché Gare rénové vient compléter le réseau des salles lyonnaises.

La rénovation du Marché Gare aura duré 4 ans. Au cours desquels les équipes ont du investir d’autres lieux pour subsister et pour permettre aux musiques actuelles de s’exprimer.

Mais le résultat est à la hauteur des attentes. Le Marché Gare nouvelle formule s’est agrandi pour mieux s’inscrire dans le réseau culturel de la ville.

La jauge est passée de 300 à 400 places. Un format qui n’existait pas jusque-là.

Un accueil des artistes amélioré

Outre la qualité acoustique et les équipements scéniques de la salle, les artistes peuvent apprécier des loges et des espaces de repos et de restauration agréables et conviviaux.

Modulable, elle peut également accueillir des conférences, des projections et des spectacles en formule assise, avec une capacité de 115 places.

L’équipe du Marché Gare pourra aussi profiter d’un nouvel outil : le Kiosk. Cette petite salle située au rez-de-chaussée propose une scène de 100 places, accompagnée d’un bar. 

Le Marché Gare rénové : un véritable couteau suisse des musiques actuelles

Le Marché Gare et le Périscope à Lyon (distants de quelques centaines de mètres), mais aussi l’Épicerie Moderne à Feyzin et Bizarre! à Vénissieux se sont associés autour d’un projet de coopération.

Ce projet baptisé S2M (Scènes de Musiques Métropolitaines) permet, grâce à la diversité des salles qui le composent, de représenter largement les différentes esthétiques et de répondre aux enjeux des musiques actuelles sur l’aire lyonnaise.

Pour Nathalie Perrin-Gilbert : « Confluence s’affirme avec le Marché Gare comme un quartier à forte valeur ajoutée artistique, musicale, jeune… »

Ecoutez l’interview

Le Marché Gare a aussi changé d’adresse. La place Hubert Mounier située devant l’ancien Bâtiment Porche rend hommage au chanteur lyonnais de l’Affaitre Louis Trio, décédé en 2016.

Pas de ruban coupé pour l’inauguration mais une levée de potentiomètres pour permettre au son de sortir des enceintes. Avec le son d’un tube de 1987 : « Chic Planète »

Inauguration du Marché Gare

C’est un groupe stéphanois qui inaugure la nouvelle scène, dans la foulée des discours. Terrenoire, composé des frères Raphaël et Théo Herrerias, a déjà sorti deux albums depuis sa création en 2017.

Le nom du groupe vient du quartier où la famille Herrerias a vécu. En 2021, Bernard Lavilliers, lui aussi Stéphanois, invite les deux frères sur le titre « Je tiens d’elle », qui rend hommage à Saint-Etienne.

Pour en savoir plus : Marché Gare

Ecoutez aussi : Le nouveau Marché Gare est ouvert

musiques actuelles
Nathalie Perrin-Gilbert
A propos Gérald Bouchon 2945 Articles
Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*