A7 : des travaux pour suppléer l’A45

Premiers travaux sur l'A7 pour fluidifier le trafic entre Lyon et Saint-Etienne

La loi d’orientation des mobilités, promulguée le 24 décembre 2019, avait entériné le financement apporté par l’État, soit 400 M€, pour la recherche de solutions tant ferroviaires que routières, après l’abandon du projet A45

L’objectif est d’améliorer la mobilité entre les métropoles de Saint-Étienne et de Lyon, après l’abandon du projet A45.

Dans ce cadre, la DIR Centre-Est engagera dès le 5 octobre 2020 des travaux de minéralisation du terre-plein central de l’autoroute A7 entre Pierre-Bénite et Ternay.

Les projets envisagés pour améliorer la mobilité entre les métropoles de Saint-Étienne et de Lyon.

Des projets réalisables à court et moyen termes sont annoncés pour répondre aux enjeux routiers, ferroviaires et d’intermodalité.

D’abord, l’amélioration des infrastructures routières des autoroutes A47, A72 et A7 ainsi que de la route nationale RN88 (échangeurs, bandes d’arrêt d’urgence et régulation dynamique des vitesses, terre plein central… ) pour fluidifier les flux et accroître la sécurité des usagers.

Egalement l’amélioration du trafic ferroviaire entre Lyon et Saint-Étienne par l’augmentation de la capacité des trains. Ou encore, l’augmentation de la capacité des parkings des gares et le rabattement vers ceux-ci pour favoriser l’intermodalité.

La création de voies réservées au covoiturage sur l’A7 au sud de Lyon ainsi que d’aires de covoiturage, notamment sur l’A47 est également à l’étude.

Grenoble s’apprête d’ailleurs de montrer l’exemple en la matière. L’A48 comporte, depuis ce mercredi, une voie dédiée au covoiturage entre Voreppe et Saint-Egrève. Elle doit permettre de réduire les embouteillages et inciter les automobilistes à passer au covoiturage pour lutter contre la pollution de l’air.

Entre Lyon et Saint-Etienne, un nouveau pont pour traiter le nœud de Givors-Ternay sur l’A47 pourrait être construit à partir de 2024.

Les premiers travaux débutent la semaine prochaine

À partir du 5 octobre 2020 et pour une durée d’environ deux mois, la Direction Interdépartementale des Routes Centre-Est procédera à la réalisation d’une première phase de travaux consistant à procéder
au démontage de l’ensemble des mâts en terre-plein central et minéraliser, sur deux sections de l’A7, le terre-plein central de l’autoroute du soleil.

Les travaux réalisés en 2020 représentent un investissement de 3 M€. Les travaux permettent de remplacer les glissières métalliques en terre-plein central par une glissière béton ce qui permet d’écarter la voie rapide de celle-ci et ainsi d’améliorer la sécurité des usagers.

La minéralisation du terre-plein central permet de supprimer la végétation au centre de la route, dont l’entretien entraîne une gêne pour les usagers.

Les travaux seront réalisés sur l’autoroute A7 entre Pierre Bénite et Ternay. Ils se dérouleront de nuit du lundi soir au vendredi matin de 21h à 5h. Des fermetures ou neutralisations de voies de l’autoroute A7 seront nécessaires pour procéder à ces travaux de nuit.

Des déviations seront mises en place lors des fermetures de l’autoroute A7.

Les voies de circulation seront localement décalées et leur largeur réduite.

Pour des raisons de sécurité, la vitesse sera limitée à 70 km/h dans les deux sens de circulation et un radar chantier contrôlera la vitesse des usagers
de l’A7.

Plus d’informations sur les différentes phases de travaux ici

Ecouter aussi : Nobelity démocratise le vélo de fonction

Premiers travaux sur l'A7 pour fluidifier le trafic entre Lyon et Saint-Etienne
A propos Gérald Bouchon 2212 Articles
Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*