Lyon perd son poète : Le Bihan nous quitte à 66 ans

Jean-Marc Le Bihan

A Lyon, Jean-Marc Le Bihan était LE chanteur de rue, celui que l’on rencontrait régulièrement depuis plus de 40 ans, au Marché de la Création ou sur la place de la Croix-Rousse.

Mais il voyageait aussi d’Avignon à Bourges, jusqu’en Belgique.

Un chanteur à l’écriture populaire proche des gens, mais sans avoir le souci de plaire ou d’aller dans le sens du poil. Un chanteur engagé et indépendant…

Le Bihan, c’était la rue, mais aussi la scène avec, à chaque fois, cette volonté d’écouter, discuter, débattre…après le concert. En 2017, il avait fait salle pleine au théâtre « Sous le Caillou » de Pascal Coulan.

Né en 1953, d’un père breton et d’une mère lyonnaise, il va à l’école jusqu’à 14 ans, puis à l’usine et fait de multiple métiers, notamment dans un labo de photo.

Il publie son premier recueil de poésie à 20 ans, sa rencontre avec Dominique Pardo sera déterminante et ils s’orienteront vers le spectacle et la chanson de rue.

Ils créeront ainsi le Café-Théâtre de la rue de la Ré à Lyon, chantant dans la rue devenue piétonne, après le creusement du métro (fin des années 70). une présence dans la rue qui conduira Le Bihan « au violon » à plusieurs reprises.

Des concerts sont organisés à la Mutualité, à la salle Rameau, en Belgique au Forest National devant parfois 3000 personnes.

Jean-Marc Le Bihan poursuit une carrière solo dans les années 80, sur les routes, dans les salles, sur les places à Lyon ou ailleurs.

Mais Jean-Marc LE BIHAN chante aussi lors de différentes occasions: dans des anniversaires, pour des départs en retraites, dans des veillées-quartier, dans des cafés-théâtres, des foires, au festival « OFF » d’Avignon ou dans des écoles…

Le Bihan participera au spectacle « SUR LES PAS DE COLETTE MAGNY » au Théâtre du Merlan, scène nationale de Marseille, en 1996, et, en 2001 au Théâtre du Gyptis, toujours à Marseille…

Retour à Lyon au début des années 2000…il crée le café-concert « Le cœur des gens », place Colbert à la Croix-Rousse, où se produisent des artistes, guitaristes et autres musiciens proches du « cœur des gens ».

En 2003 à Marseille, on fête les 30 ans de chansons de Jean-Marc Le Bihan avec un CHŒUR DES GENS (20 choristes et tout le public pour une sorte de « karaoké acoustique »…).

Jean-Marc renoue avec la scène, au Théâtre d’Annonay, où il a donné un grand concert avec 5 musiciens…éditant à cette occasion, un DVD et un CD, constitués d’enregistrements datant de 1992 à 1996, dans la rue ou à l’Espace perspective d’Avignon.

En attendant que la ville de Lyon lui rende hommage sur une plaque de rue, on peut encore croiser Le Bihan, sur le « Mur des Canuts » à la Croix-Rousse, sur les dernières marches des escaliers…son amplificateur de musique posé à ses pieds, comme pour chanter…

Jean-Marc Le Bihan s’est éteint ce 3 août 2019…il avait 66 ans.

Laisser un commentaire