Le lac d’Annecy, au plus bas depuis 70 ans….

La sécheresse a fait descendre l’eau du lac d’Annecy à son plus bas niveau depuis 1947.

En janvier, les précipitations avaient au contraire gonflé le volume de ce lac naturel.

Pour assurer un niveau stable, le débit est régulé manuellement par un déversoir

Mais avec le réchauffement climatique, le déversoir est inutile
  
En ce mois d’octobre, le niveau de l’eau découvre les berges et rend même accessible à pied une grande zone au large de la promenade qui longe le lac.

Pas de gros impact sur les oiseaux qui au contraire, se voit là proposer une halte migratoire plus confortable.

En revanche, la sécheresse met à sec le lit des cours d’eau de la région détruisant la faune aquatique

Moins d’eau c’est aussi moins de dilution de la pollution ce qui provoque aussi la mort des poissons

La FRAPNA appelle à “réagir en adaptant nos usages à la ressource disponible“, rappelant que “95 millions de mètres 
cubes par an” sont utilisés pour l’enneigement artificiel, “soit la 
consommation annuelle d’une ville de 1,5 million d’habitants”.

L’usage de l’eau a été placé en 
situation d’alerte “renforcée” par les autorités.

A propos Gérald Bouchon 1403 Articles
Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*