JWST, Rendez-vous au point de Lagrange

Visions Nocturnes JWST
Visions Nocturnes : JWST Rendez-vous au point Lagrange

Nous allons parler dans ce numéro de Visions Nocturnes du James Webb Space Telescope le plus grand jamais lancé mais aussi celui qui demande la plus haute technologie, il va trier la lumière sur le volet, vous comprendrez.

Olivier Bonneton Fidel ami pour qui la science et les maths animent son quotidien nous présentera en Timelapse le résumé de cette mission.

Planante et progressive, la musique de Visions Nocturnes, il y a des voix et des sons qui marquent l’histoire du rock progressif : John Miles s’en est allé, de l’ADN d’Alan Parsons Project à son amour pour la musique, nous lui rendrons un hommage orchestré.

La précision astronomique rejoint la précision musicale : nanomètre et métronome bienvenue dans Vissions Nocturnes.

Visions Nocturnes : JWST, Rendez-vous au point de Lagrange

Playlist

  • Genesis duchess de l’album Duke de 1980.
  • Emmanuel Quenneville Arcus.
  • Porcupine tree The Sound Of Muzak de l’album In absentia de 2002.
  • Alan Parsons project The Cask Of Amontillado de l’album Tales of mistery and imagination (edgar alan poe) de 1976.
  • Alan Parsons project Money Talks de l’album Gaudi en 1986.
  • Alan Parsons project Shadow of a Lonely Man de Pyramid en 1977.
  • John Milles Music Produit par Alan Parsons 1976.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*