Incendie de Bel Air Camp : 350 emplois impactés

Un incendie s’est déclaré mardi matin et a détruit les locaux de Bel Air Camp, une pépinière d’entreprises installée dans les anciens locaux d’Alstom

David Kimelfeld, président de la Métropole, s’est rendu sur place pour apporter son soutien aux entrepreneurs impactés.

Les pompiers sont intervenus rapidement mais n’ont pu empêcher le feu de détruire la partie centrale du batiment.

David Kimelfeld a réuni à 17h30, la cinquantaine d’entreprises impactées par le sinistre pour leur proposer des solutions de relogement rapides en privilégiant le territoire de Villeurbanne.

Des solutions d’urgence sont étudiées par la Métropole de Lyon et la Ville de Villeurbanne afin de reloger immédiatement les start-ups.

Les agents de la Métropole et de la Ville de Villeurbanne ont commencé à rencontrer les dirigeants afin d’affiner les solutions, en fonction des différents besoins. Ces rendez-vous se poursuivront ce mercredi.

Parmi les solutions identifiées pour un accueil temporaire, la Métropole de Lyon dispose notamment des 3 pôles d’entrepreneurs implantés à La Duchère, Givors et Neuville-sur-Saône, ainsi que la pépinière d’entreprises Saône Mont-d’Or située à Genay.

Elle étudie d’autres pistes de relocalisation comme USIN (à Parilly) ou H7 (à Confluence). Elle s’engage enfin à ce que les entreprises ne subissent pas de surcoût financier dans le cadre de leur relogement.

De grandes entreprises ont également fait remonter d’autres solutions en cours d’étude.

Enfin, le Campus Numérique de la Région met à disposition 20 postes de travail pour permettre aux sinistrés de reprendre leur activité au plus vite.

Be the first to comment on "Incendie de Bel Air Camp : 350 emplois impactés"

Laisser un commentaire