Accueil » Environnement » Des ruches à Lyon pour sensibiliser et produire

Des ruches à Lyon pour sensibiliser et produire

Publié le 17 juillet 2022 07:12

Par Gérald Bouchon

Les Français consomment 40.000 tonnes de miel par an. Et Lyon n’est pas en reste en terme d’apiculture. Des ruches à Lyon ?

Les ruches se retrouvent aujourd’hui jusqu’en ville. Pour produire du miel, mais aussi pour montrer aux enfants et à leurs parents la vie complexe des abeilles que l’on dit souvent menacée. Des ruches à Lyon ? Oui sur le plateau des canuts…

Des ruches à Lyon

Alors une ruche, comment ça marche ? On parle d’ouvrières, de reine, de faux-bourdon… Pour tenter de comprendre, nous sommes allés à la rencontre d’Alain Chevalier.

Cet apiculteur a installé deux ruches, en plein coeur de la ville, à la Ferme de la Croix-Rousse.

Des ruches à Lyon pour montrer aux enfants et aux adultes le rôle primordial des abeilles pour la biodiversité

Pourquoi des ruches à Lyon ? Alain Chevalier organise régulièrement des visites avec des familles pour sensibiliser au rôle primordiale des abeilles (domestiques ou sauvages) et à la biodiversité.

Ecoutez l’interview

Alain Chevalier est aussi à l’origine de l’organisation ApiFlorDev.

Apiflordev est une association de solidarité internationale, qui se propose de changer la vie des plus pauvres en les formant et les accompagnant à l’apiculture moderne…

Apiflordev a pour vocation de contribuer au développement des zones rurales et périurbaines des pays les plus déshérités. Pour cela, elle initie aux techniques modernes et pérennes d’apiculture les populations pratiquant l’apiculture de cueillette ou l’apiculture traditionnelle.

ApiFlorDev : l’apiculture comme outil de développement

Dans la quasi totalité des pays dits émergents, même dans ceux qui sont particulièrement défavorisés sur le plan climatique, il existe des ressources mellifères, plus ou moins abondantes selon les pays et les régions.

Certains pays ont une tradition apicole et une filière du miel bien établies. Il s’agit le plus souvent des pays les plus avancés: par exemple, en Afrique du Nord et au Moyen Orient.

Il existe dans la plupart des autres pays, même parmi les plus déshérités, en Afrique subsaharienne notamment, une tradition apicole bien réelle. Elle s’appuie sur la cueillette d’essaims sauvages, souvent par l’abattage des arbres, et enfumage, ou souvent destruction par le feu, des essaims.

On retrouve aussi de l’élevage d’abeilles dans des ruches traditionnelles.

Si bien que l’apiculture y est très éloignée des standards internationaux en termes de quantité, de qualité et d’exploitation de tous les produits de la ruche.

Pour en savoir plus : ApiFlordev

Ecoutez aussi : APIFLORDEV : le développement par l’apiculture…

Des ruches à Lyon apiculture abeilles
Alain Chevalier
Gérald Bouchon

Gérald Bouchon

Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soutenez Lyon Demain

Lyon Demain est un média local, indépendant et sans publicité édité par l’association Lyon Demain Médias.

Abonnez-vous à nos podcasts

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *