Décès de Claude Lardy, bras droit de Charles Mérieux

Claude Lardy

Claude Lardy, présidente d’honneur de l’Institut Bioforce, nous a quittés jeudi dernier.

Pour Michèle Picard, maire de Vénissieux, « nous perdons une personnalité chère à notre ville, une personnalité exceptionnelle ».

Claude Lardy  a été, pendant un demi-siècle, aux côtés de Charles Mérieux, fondateur de l’institut Bioforce et l’a accompagné dans son action. Elle avait notamment défendu l’installation à Vénissieux de l’institut, il y a maintenant plus de 30 ans.

Grace à Bioforce, de nombreuses générations de professionnels ont été formées aux métiers de la solidarité internationale et possèdent les connaissances nécessaires pour répondre aux urgences humanitaires.

Après la disparition de Charles Mérieux, Claude Lardy a veillé sur cette école avec beaucoup d’attention. Elle en a assuré la présidence pendant 12 ans, et la présidence d’honneur depuis 2008.

« Elle avait également un lien très fort avec la ville de Vénissieux et ne manquait pas une occasion d’assister aux moments importants organisés par la municipalité. Avec un sens de l’abnégation très prononcé, elle a œuvré au quotidien pour aider et accompagner les autres. Une Vénissiane de cœur nous quitte, mais Claude Lardy nous laisse
en héritage son courage, sa bienveillance et son humilité. Cette héritière de l’humanitaire aimait la vie et les gens » conclut Michèle Picard.

En septembre 2017, Claude Lardy participait encore à Dakar à l’inauguration du Centre de formation Bioforce Afrique, forçant l’admiration et le respect de tous les participants.

 

 

 

 

 

 

Be the first to comment on "Décès de Claude Lardy, bras droit de Charles Mérieux"

Laisser un commentaire