COVID-19 : Service minimum au Grand Lyon

Service minimum à la Métropole en raison du coronavirus
Métropole de Lyon

Suite aux mesures de confinement prises par le Président de la République, la Métropole de Lyon organise des services publics minimum qui permettent d’assurer la continuité pour les habitants tout en protégeant les agents et les usagers.

Des mesures ont ainsi été mises en place dès le week-end dernier et évoluent au jour le jour en fonction de la situation sanitaire.

Priorité est donnée à la collecte des déchets afin d’assurer le plus grand nombre de tournées. Des agents du nettoiement se sont portés volontaires pour assurer les opérations de collecte et sont aujourd’hui en cours de formation. La collecte de tri est également assurée.

Afin de privilégier la collecte des déchets, les opérations de nettoiement sont réalisées à 30%.

Depuis mardi midi, toutes les déchèteries métropolitaines sont fermées au public. Tous les services de collecte de déchets occasionnels (déchèteries
mobiles, déchèteries fluviales, et points d’apport volontaire déchets verts) sont également suspendus jusqu’à nouvel ordre tout comme les sites partagés de compostage.

Les travaux de voiries urgents sont maintenus.

Le service Vélo’V est pour le moment maintenu afin de permettre aux personnels soignants ou en charge de fonctions essentielles de se déplacer.

Fermeture en revanche des services Bluely et Citiz et Yea !.

Fermeture des Maisons de la Métropole : seules les consultations urgentes sont assurées. Une permanence téléphonique est maintenue.

La reconduction des aides sociales (pour les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA), de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), de l’Aide Personnalisée Autonomie (APA)…), est rendue automatique.

Les services de Protection Maternelle et Infantile restent ouverts 1 jour par semaine pour les consultations urgentes.

2 500 agents sur les 9 000 que compte la Métropole sont au travail, certains se mobilisant volontairement afin de renforcer les activités essentielles de la collectivité comme la collecte.

Quant aux entreprises, le secteur culturel et tous les secteurs fragilisés par la crise sanitaire, le Grand Lyon travaille à la mise en place d’un fonds de soutien.

A propos Gérald Bouchon 1394 Articles
Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*