Accueil » Economie » Bel Air Textile : « Être un réacteur à innovation »

Bel Air Textile : « Être un réacteur à innovation »

Publié le 19 juin 2024 05:02

Par Gérald Bouchon

Bel Air Camp vient d’ouvrir, à Villeurbanne, un nouveau tiers-lieu dédié au textile. Bel Air Textile devrait réunir de nombreuses entreprises qui pourront ainsi mutualiser des machines de production et des savoir-faire.

Apres Bel Air Industry dédié aux jeunes pousses de l’industrie… Après Bel Air School qui abrite des écoles, voici Bel Air Textile Un nouveau lieu dédié aux entreprises textiles de la région lyonnaise, installé dans une ancienne usine du quartier de la Soie.

Ecoutez aussi : Bel Air School : un tiers-lieu dédié aux formations

Plutôt que d’y installer des dark-kitchens, Didier Caudard-Breille, propriétaire du site, a accepté de revoir sa copie pour faire du site un haut-lieu de l’innovation.

« Recréer un tiers-lieu dédié à l’innovation textile était porteur de sens. A titre personnel, car mon grand-père avait une entreprise dans ce secteur, à Vienne. L’innovation, c’est le maitre-mot. Pour s’en sortir, il faut innover. 40% des métiers qui existeront dans 20 ans ne sont pas encore connus. Et c’est aussi vrai dans le textile. Même si on pourrait croire que c’est un secteur simple. La filière est dans un moment de rupture. De nombreux créateurs et fabricants ont déjà relocalisé leur production de la Chine au Portugal. Demain, ce sera en France… » explique Didier Caudard-Breille.

Ecoutez le podcast

Bel Air Textile
  • Bel Air Textile
  • tiers-lieu
  • atelier
  • Bel Air Textile
  • tiers-lieu Villeurbanne
  • Bel Air Textile
  • bobines
  • Bel Air Textile
  • broderie

Parmi les fondateurs et associés de Bel Air Textile : Crafters. Une entreprise spécialisée dans la personnalisation de vêtements et d’objets, à destination des entreprises et du monde associatif.

Très présente sur le web avec le choix d’une optimisation du référencement, Crafters a, pour autant, intégré toute sa fabrication, du site web aux chaines de production. Pour un meilleur contrôle de la qualité et pour le respect des délais. A destination de clients dont l’activité est souvent liée à l’événementiel…

Crafters : co-fondateur du tiers-lieu

Nous avons rencontré Jérémy Compagnat fondateur de Crafters. « Notre coeur de métier, c’est la broderie industrielle. Mais on pratique aussi l’impression directe, le laser. Avant, on avait des machines permettant de faire du volume. Maintenant, on peut réaliser aussi des mini, voire micro-séries à des prix abordables. L’dée, ici, c’est de rencontrer des gens qui ne sont pas nos clones. Des gens qui sont sur d’autres marchés avec d’autres formations… L’émulsion, l’ouverture d’esprit, permettent de faire de ce lieu un réacteur à innovation« .

Crafters Jérémy Compagnat
Jérémy Compagnat

Parmi les pépites abritées chez Bel Air Textile : VANGART

Bel Air Camp, la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, Crafters et l’Union des industries textiles (UNITEX) ont créé de toutes pièces Bel Air Textile. 2 800 m², où seront mis en commun un parc conséquent de machines, mais aussi des savoir-faire.

Pour Pauline Siché-Dalibard, directrice générale du groupe Bel Air Camp : « Ici, on donne à voir un coup de projecteur sur la filière textile. Comme tous les Bel Air Camp, on propose des surfaces de bureaux ou d’ateliers. Mais il y a aussi des surfaces mutualisées pour se rassembler, se détendre, recevoir et donner à voir ces nouvelles façons de travailler« .

Respecter la tradition, jouer la carte de l’innovation

« On espère aussi accueillir des acteurs de l’enseignement pour former à ses métiers. Le numérique a toute sa place dans cet univers. Ensemble on est plus forts pour inventer des histoires ensemble. On ne doit pas oublier la tradition mais on doit aussi pleinement jouer la carte de l’innovation pour rester compétitifs » explique la directrice de Bel Air Camp.

Bel Air Textile comprend des espaces de stockage, de production et même de shooting photos pour la mise en avant des produits. Une mutualisation qui permettra aussi à chacun de bénéficier de tarifs attractifs. Pour ensuite améliorer la compétitivité de la production française

C’est une façon aussi pour Villeurbanne de renouer avec son passé industriel. Dans un quartier dont le nom fait référence à l’industrie textile… A terme, la structure table sur une petite centaine d’entreprises. Avec Bel Air Textile, c’est la réindustrialisation urbaine qui avance un pion

Bel Air Textile
Gérald Bouchon

Gérald Bouchon

Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soutenez Lyon Demain

Lyon Demain est un média local, indépendant et sans publicité édité par l’association Lyon Demain Médias.

Abonnez-vous à nos podcasts

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *