Avenir de la Salle Rameau : “nous restons vigilants !” NPG

salle Rameau

Le comité d’examen des candidatures à la reprise de la Salle Rameau, composé du Maire de Lyon, de deux adjoints délégués au Maire de Lyon et de la Maire du 1er arrondissement, a désigné à la majorité, la Compagnie de Phalsbourg comme lauréate.

Connue dans la région pour sa réalisation de The Village, cette société a développé, sur tout le territoire, l’implantation de centres commerciaux et de grands projets urbains.

“Depuis 2014, la Ville de Lyon s’est lancée dans une « grande braderie municipale », vendant tout
azimut notre patrimoine commun” estime Nathalie Perrin-Gilbert.

“Ce bâtiment emblématique du quartier de la Martinière a échappé à la vente. Comme pour les halles de la Martinière, un bail emphytéotique administratif a été proposé au repreneur. Quant à la vocation culturelle du site, elle a été en partie préservée”.
Toutefois, selon la maire du 1er arrondissement, “la décision de la Ville a été guidée avant tout par des critères financiers”.

“La Ville de Lyon a ainsi frileusement choisi un projet très classique, déjà beaucoup développé dans d’autres métropoles françaises, et surtout à vocation très commerciale notamment pour le rez-de-chaussée et l’attique. Malgré des qualificatifs généreux, ce nouvel équipement sera essentiellement dédié à la vente (culturelle, alimentaire), et il contribuera à accélérer le processus de gentrification du 1er arrondissement”.

NPG rappelle que “d’autres propositions plus audacieuses et innovantes, associant largement les acteurs du
territoire, permettant un accès libre à la majorité des locaux, auraient pu être préférées, afin de préserver les équilibres existants.

“Si l’opérateur retenu par la ville a déjà noué un partenariat avec quelques acteurs culturels et universitaires de qualité, les élu.e.s Lyon Citoyenne et solidaire du 1er arrondissement seront très attentifs à l’ouverture de ce lieu à tous les publics, à son insertion dans la ville ainsi qu’au partenariat indispensable avec l’ensemble des acteurs culturels locaux”.

La salle Rameau (capacité de 500 à 840 places) sera réaménagée avec un traitement acoustique, reconfiguration de la scène et des balcons pour une programmation « riche et exigeante avec plus de 200 événements par an » souligne la ville.

Concerts, cirque, partenariats universitaires pour des cycles de conférences et débats sont annoncés, ainsi que l’Orchestre de Chambre de Lyon.

Un couronnement pour le bâtiment sera aussi créé, un lieu accessible à tous avec vue panoramique et espace restauration sur place.

 

 

 

 

Laisser un commentaire