Des Lyonnais veulent réhabiliter les autrices de l’ancien régime

Le collectif veut réhabiliter des autrices oubliées

Le projet est né du collectif « Les Herbes Folles ». Avec une volonté : celle de faire sortir de l’ombre des autrices de l’Ancien Régime et mettre en avant le matrimoine

C’est une première mondiale qui s’est jouée lundi soir au Festival d’Avignon… La pièce s’intitule « La Supercherie réciproque », écrite en 1768 par Françoise-Albine Benoist, mais jamais jouée.

Rencontre avec Jean-Malik Amara, metteur en cène et comédien, Guillaume Douat, comédien et Léna Genin, comédienne.

Le collectif veut réhabiliter des autrices oubliées

De nombreuses autrices issues du répertoire de l’ancien régime (entre le 13e et 18e siècle) ont été invisibilisés.

Françoise-Albine Benoist naît le 3 octobre 1731 à Lyon. « La Supercherie réciproque » est son premier roman, jamais mis en scène.

« La Supercherie réciproque », de Françoise-Albine Benoist, par le collectif Les Herbes folles, ce lundi 12 juillet au festival d’Avignon au théâtre l’Artephile et jusqu’à la fin de semaine, lors d’une tournée en Ardèche.

Le collectif des Herbes Folles entend ensuite proposer des ateliers d’écriture et de théâtre dans les écoles et les collèges.

Ecoutez

Pour en savoir plus sur le collectif « Les Herbes Folles », c’est ici

Ecoutez aussi : Femmes Ici&Ailleurs : la culture de l’égalité

A propos Gérald Bouchon 2329 Articles
Pionnier des radios libres, passionné de radio, journaliste et dirigeant de médias éco-responsables..

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*