ATS STUDIOS: Coulas plus fort que Vivaldi

Dans les années 80, les attentes téléphoniques étaient souvent pénibles à écouter…Le Boléro de Ravel, le Printemps de Vivaldi ou Oxygène de Jean-Michel Jarre (pour les plus audacieux), voilà à peu près à quoi se résumaient les musiques jouées sur les répondeurs des entreprises.

Et puis un lyonnais, Alain Coulas, est arrivé…

Ecoutez l’interview

Be the first to comment on "ATS STUDIOS: Coulas plus fort que Vivaldi"

Laisser un commentaire