Armée : le 9-9 est désormais un groupement de… recrutement

Drapeau du Royal-Deux-Ponts

Les temps changent ! Tous les lyonnais se souviennent du 9-9. Le régiment de Sathonay avait participé successivement à la Guerre d’Indépendance des Etats-Unis et aux deux guerres mondiales, avant d’être finalement dissous en 1997, libérant en 2002 les 32 ha du quartier “Maréchal de Castellane”. Un terrain qui verra la construction d’un nouveau quartier sur lequel on retrouve un pôle de Gendarmerie.

Alors le 9-9 était-il condamné à définitivement disparaître ? Que nenni…

Le 99e Régiment d’infanterie (99e RI) fait son retour dans le paysage lyonnais. En effet, le gouverneur militaire de Lyon (GML), le général Philippe Loiacono vient de confier le drapeau du« Royal Deux Ponts » au groupement de recrutement et de sélection sud-est (GRS-SE).

La remise s’est déroulée lors d’une cérémonie militaire au parc Blandan.

Le général LOIACONO a repris dans son discours la devise du « 9-9 » : « Ne pas subir ! ». « Une devise qui sied particulièrement à ceux qui sont engagés dans la bataille du recrutement, une bataille aux objectifs ambitieux et qui nécessite initiative et persévérance » a souligné le Gouverneur.

Suite à une décision du chef d’état-major de l’armée de Terre, plusieurs formations militaires ont repris nom et drapeau de régiments dissous. 

« Cet hommage aux anciens est aussi un moyen d’insuffler plus encore l’esprit guerrier au sein des formations non-régimentaires » souligne le gouverneur.

Le groupement de recrutement et de sélection Sud-Est (GRS SE), est l’une des 5 structures régionales en France, en charge du recrutement. Fort de ses 20 centres de recrutement (CIRFA), sa zone d’action couvre 25 départements. 

Cette année l’armée de Terre propose 15 000 postes à pourvoir…et ils seront près de 3500 jeunes originaires de la grande région Sud-Est à rejoindre les rangs.

Be the first to comment on "Armée : le 9-9 est désormais un groupement de… recrutement"

Laisser un commentaire