8 décembre : quand la Saône devient rivière de lumières…

Le 8 décembre, à la tombée de la nuit, Une rivière de Lumières propose de renouer avec l’histoire de Lyon en complétant le tableau de la Colline de Fourvière par le défilé de 20 000 petites embarcations lumineuses sur la rivière.

Les lumignons flottants, contenant chacun un vœu, s’égrèneront sur la rivière, entre les ponts La Feuillée et Bonaparte. Une rivière de Lumières est une œuvre inédite, née de la collaboration entre Charlotte Vergély, architecte lyonnaise, et Archibald Verney-Carron, scénographe urbain.

« Une rivière de lumières évoque la tradition originelle des lumignons, celle des processions qui avaient lieu jadis sur la Saône, comme la Fête des Merveilles qui investissait la rivière au Moyen-Âge » explique Charlotte Vergély, architecte lyonnaise.

La scénographie de l’œuvre a été pensée de façon collective et participative.

Pendant toute la durée de la Fête, les Lyonnais sont ainsi invités à rédiger les vœux et messages qui habilleront chacune des embarcations en se rendant dans les stands dédiés. De l’encre biologique et entièrement biodégradable leur sera fournie sur place.

Les stands sont à retrouver place de la République à proximité des Lumignons du Cœur et Place Bellecour, à côté de la boutique officielle. Les lyonnais pourront s’y rendre le jeudi 5 décembre de 19h à 23h, les 6 et 7 décembre de 20h à minuit

Au total, ce sont donc 20 000 petites embarcations en papier qui formeront une parade lumineuse entre les passerelles Saint-Vincent et Saint-Georges.

Entre 150 et 200 licenciés des clubs nautiques locaux encadreront le convoi pour en assurer le bon déroulé et la sécurité.

Le 8 décembre, le rendez-vous est donné sur les quais de Saône entre 18h30 et 18h45. Le passage de la parade des lumignons flottants débutera à 19h et se terminera vers 19h30.

Pour une visibilité optimale, il est conseillé de privilégier la zone entre les ponts La Feuillée et Alphonse Juin, de chaque côté de la Saône.

Chaque spectateur est invité à venir avec un lumignon, ou un objet lumineux (smartphone, lampe de poche, etc…)

L’œuvre Une rivière de lumières est parvenue à fédérer toutes les parties prenantes autour d’un seul et même objectif : minimiser l’impact environnemental de l’installation.

Afin de respecter une logique de circuit court, Charlotte Vergély et Archibald Verney-Carron accompagnés de Jacques Mercier sur les sujets environnementaux et sociaux, se sont entourés uniquement de professionnels de la région.

C’est le savoir-faire de YouFactory (située à Villeurbanne) qui a été retenu
pour la création des embarcations. L’usine collaborative fournit la matière première (papier recyclé résistant à l’eau) et assure la production des 20 000 embarcations grâce à un système de découpe laser.

Le papier est ensuite plié selon les règles de l’origami offrant une flottaison maximale du produit final.

Les bougies qui seront disposées à l’intérieur des embarcations sont quant à elles confectionnées par la Ciergerie du Sud-Est basée au Puy en Velay depuis 1830. L’entreprise familiale fabrique des bougies de forme ronde, résistantes à la pluie. Le choix a été fait d’utiliser de la cire minérale certifiée biodégradable, non bio-accumulable et respectant la règlementation européenne REACH fabriquée en Europe.

Pour en savoir plus sur Une Rivière de Lumières, c’est ici : https://www.fetedeslumieres.lyon.fr/fr/installation/une-riviere-de-lumieres

Be the first to comment on "8 décembre : quand la Saône devient rivière de lumières…"

Laisser un commentaire