20 et 21 novembre : deux jours d’expérience piétonne en Presqu’île en pleine semaine

La Métropole de Lyon a organisé 3 journées expérimentales de piétonisation de la Presqu’île les samedis 28 septembre, 12 et 26 octobre.

La Métropole a décidé de poursuivre cette expérimentation les mercredi 20 et jeudi 21 novembre prochains.

Ces deux dates ont été choisies en amont de la Fête des Lumières et des semaines précédant les fêtes de Noël afin de ne pas perturber une période traditionnellement chargée, notamment pour les commerçants.

L’ensemble du dispositif mis en place les 3 samedis de la 1ère phase d’expérimentation est maintenu.

Le périmètre ne change pas et va de la rue Leynaud (Lyon 1er) jusqu’à la limite nord de la place Bellecour (Lyon 2e). Ce périmètre s’étend de quai à quai sans que les quais soient concernés par l’interdiction de circulation. Il inclut également le début des pentes de la Croix-Rousse ainsi que la place de la Comédie.

Pour laisser des voies de traversée Rhône-Saône aux automobilistes, les rues de la Barre, Grenette et Constantine restent ouvertes à la circulation automobile.

Les parkings situés dans le périmètre sont toujours accessibles grâce à un dispositif de fléchage spécifique.

Les mêmes catégories d’usagers que lors des trois samedis précédents seront autorisées à circuler dans ce périmètre. Ce sont les cycles, les services de secours et d’intervention d’urgenc, les services de police et services public, les riverains dont le domicile est situé dans le périmètre, les non-résidents disposant d’un garage situé dans le périmètre, les véhicules utilisés par les personnes ou organismes titulaires d’une carte mobilité.

Autorisés aussi les véhicules TCL, Lyon City Bus et Lyon City Tram, les taxis et les VTC, les véhicules effectuant des livraisons, les véhicules de transport de fond et de convois funéraires, les véhicules utilisés par les professionnels de santé, les véhicules des artisans en intervention, les véhicules d’auto partage, les véhicules utilisés pour les déménagements et les véhicules des clients des hôtels…

Sur l’ensemble du périmètre, les piétons sont prioritaires sur tous les véhicules autorisés à cheminer sur les chaussées.

Le Grand Lyon a dressé un premier bilan des trois samedis d’expérimentation. Plusieurs enquêtes et dispositifs de mesures ont été mis en œuvre. Les résultats complets de ces enquêtes ne sont pas encore consolidés, notamment sur la qualité de l’air et le bruit, mais, d’ores et déjà, un certain nombre d’enseignements apparaissent.

Une « enquête sur le ressenti des habitants » a été menée sur un échantillon représentatif de 800 personnes chaque samedi.

Le premier motif de présence dans le quartier reste « le shopping » (en légère augmentation les samedis piétons), suivi par le motif « promenade ».

On constate une légère augmentation de la proportion des « visiteurs » par rapport à la proportion d’ «habitants » rencontrés à pied les samedis piétons 28 septembre et 12 octobre (comparé aux samedis non piétons).

On note aussi semble-t-il une hausse du nombre de visiteurs «habitués», originaires de Lyon, au détriment des visiteurs « occasionnels » et originaires « hors Métropole »

Le Grand Lyon constate une diminution significative du nombre de personnes déclarant avoir utilisé la voiture pour se rendre en Presqu’Ile les samedis d’expérimentation, avec un report sur le mode piéton.

Une nette amélioration de la perception auditive et l’environnement sensoriel en général : le bruit, les odeurs, la qualité de l’air perçue…

Egalement, une amélioration de la perception  de la présence de végétation, d’arbres, plantes ou fleurs et une plus grande  facilité de déambulation pour les familles et les personnes « fragiles »

La piétonisation ne semble pas détériorer la facilité d’accès perçue aux commerces et aux services du secteur, ni affecter le ressenti concernant les conditions pour stationner en voiture.

Des enquêtes déclaratives ont aussi été réalisées auprès des commerçants (environ 90 réponses).

Résultats : des tendances positives pour les activités de restauration avec terrasses, des tendances différenciées selon les secteurs de la Presqu’le, avec davantage d’impacts négatifs exprimés sur la moitié Ouest (Herriot, Brest / Chenavard, Carré d’Or), davantage bouleversée dans son fonctionnement.

Des tendances différenciées selon les commerces  avec un tiers de commerçants plutôt favorables, un tiers de commerçants plutôt défavorables et un tiers de commerçants qui estiment ne pas pouvoir donner d’avis après 3 journées d’expérimentation.

Un impact négatif davantage ressenti par les commerces “haut de gamme”

Des retours majoritairement positifs de la part de la clientèle : ambiance apaisée, confort de déambulation, découverte de nouveaux commerces.

Des mesures des flux de déplacements et stationnements ont également été réalisées…

Autour du périmètre, le trafic automobile a globalement été stable sur la période 11h-20h de l’expérimentation : on note une diminution de trafic de 1% par rapport aux données habituelles des mois de septembre et d’octobre.

Il n’a pas été constaté  de congestion particulière sur les trois samedis : quelques points ponctuels dus à la nouveauté du dispositif pour certains automobilistes, compensées par une meilleure fluidité pour l’accès des parkings grâce aux agents de terrain.

A l’intérieur du périmètre, on relève une baisse de trafic de 75% en moyenne lors des samedis d’expérimentation entre 11h et 20h.

Concernant les piétons, la hausse des flux est de l’ordre de 19% sur l’après-midi entre le 21/09 et les samedis d’expérimentation. 35 000 piétons comptabilisés le 28 septembre, 38 000 le 12 octobre et 50 000 le 26 octobre contre 33 000 le samedi 21 septembre (sans piétonisation).

Concernant les vélos, on relève une baisse des flux de l’ordre de 8% dans l’après-midi entre le dernier samedi sans expérimentation et les samedis d’expérimentation. Malgré cela, les chiffres de location de Vélo’v augmentent légèrement.


Be the first to comment on "20 et 21 novembre : deux jours d’expérience piétonne en Presqu’île en pleine semaine"

Laisser un commentaire