LA MÉTROPOLE DE LYON SOUTIENT LA MAISON DE RÉPIT

Maison de Répit

Une subvention de 400 000€ a été votée en Conseil de la Métropole afin que la Fondation France Répit puisse acquérir le terrain sur lequel est bâti la Maison de répit.

Ce projet entre pleinement dans l’ambition de la métropole de créer une « métropole aidante », tient à souligner David Kimelfeld, président de la Métropole : «La Métropole de Lyon porte une politique volontariste en faveur des aidants, inscrite comme une des orientations majeures du Projet Métropolitain des Solidarités (PMS). Ce n’est pas qu’un simple concept. Et la Maison de répit constitue une réponse concrète pour 160 000 de nos concitoyens qui, chaque jour, s’engagent pleinement comme aidants d’un enfant ou d’un adulte souffrant d’un handicap ou victime d’une maladie grave».

Ouverte depuis le 1er octobre 2018 sur la commune de Tassin-la-Demi-Lune, la Maison de Répit, première initiative de ce genre en France, propose un véritable lieu de vie qui offre repos et accompagnement aux enfants et adultes fragilisés par la maladie grave et/ou le handicap résidant sur la Métropole de Lyon ainsi qu’à leurs proches aidants.

Elle est conçue comme un lieu convivial et familial, ouverte aux enfants et adultes de moins de 60 ans malades ou en situation de handicap résidant dans la métropole de Lyon, et s’ils le souhaitent, à leurs proches aidants.

Une équipe mobile de répit de la Métropole de Lyon peut également se rendre à domicile afin d’établir avec les personnes aidées et les aidants des solutions de répit et d’accompagnement adaptées.

Cette équipe mobile permettra aux familles éprouvées par ces prises en charge au long cours à domicile, de bénéficier de séjours de répit réguliers pour la personne malade et d’un accompagnement continu de celle-ci et des proches aidants.

Ceux-ci pourront également trouver à la Maison de répit une équipe à l’écoute et des lieux adaptés aux échanges et aux rencontres.

Elle propose un accueil médicalisé sur des besoins de répit programmés mais aussi en urgence, avec un crédit de 30 jours de répit annuel.

Les séjours peuvent être demandés par les familles elles-mêmes, aucune prescription médicale n’est exigée.

Une participation aux frais d’hébergement de 20 €/jour est demandée aux personnes accueillies, les séjours sont gratuits pour les enfants malades ou en situation de handicap et les personnes relevant de la Couverture Médicale Universelle.

Be the first to comment on "LA MÉTROPOLE DE LYON SOUTIENT LA MAISON DE RÉPIT"

Laisser un commentaire